Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Les élus du 6ème ignorent le 8 rue du Regard

A la Une de Sixième Tribune


Originaires d'Afrique francophone, ils tiennent leur piquet de grève depuis le 7 décembre dans l'indifférence générale au cœur du sixième arrondissement.


7 Janvier 2010 - 18:00
     

Même si la présence de 250 grévistes africains dans le quartier reste discrète, il est pourtant difficile de ne pas remarquer, depuis la rue de Rennes ou depuis la rue du Cherche-Midi, deux drapeaux de la CGT se battre en duel au numéro 8 de la rue du Regard, au siège du Fond d'Assurance Formation des Salariés de l'Artisanat et du BTP, le FAF SAB. Si quelques people sont allés soutenir moralement les travailleurs sans papiers grévistes et cégétistes hier soir de 18h à 19h autour d'une galette des rois, comme Josiane Balasko ou Lilian Thuram, aucun élu de l’Hôtel de Ville ni de la mairie du 6ème ne sont allés à leur rencontre. Leur courrier envoyé à la mi-décembre au maire d'arrondissement reste sans réponse. Joint par téléphone, Jean-Pierre Lecoq nous a affirmé n'en avoir pas eu connaissance et qu'un élu de la mairie se rendrait sur place.
Affluence au 8 rue du Regard pour la galette des rois le 6 janvier
Affluence au 8 rue du Regard pour la galette des rois le 6 janvier

Employés au noir ou avec des faux-papiers par des entreprises du bâtiment, les grévistes demandent, pour mettre fin à leur clandestinité, une circulaire de régularisation avec des critères améliorés qui serait appliquée sur tout le territoire français. Dangnoko Mamadou, 39 ans, arrivé en France en 2001, est le délégué des travailleurs sans-papiers du BTP en France. Il raconte le cas des travailleurs sans papiers, payés au noir 600 € en liquide, ou des travailleurs munis de faux papiers payés 1000 € par chèque ou par virement, au lieu du salaire légal de 2000 €. En 2010, il paiera 1250 € d'impôts sur le revenu. Il dit stop à l’exploitation et réclame des papiers pour travailler plus et envoyer plus d’argent à sa famille restée au pays.
Lilan Thuram est venu soutenir les grévistes travailleurs sans papiers
Lilan Thuram est venu soutenir les grévistes travailleurs sans papiers

Konate Kandioura est le délégué des travailleurs sans-papiers de la FAF SAB. Arrivé en France en 2004 à l'âge de 37 ans, ce contremaître mécanicien malien formé en Afrique du Sud ne peut plus rentrer chez lui depuis qu'il a osé braver la Société d'Exploitation des Mines d'Or du Mali qui l'employait depuis 14 ans, en révélant la pollution des puits d'eau dans son village Farabacouta, aujourd'hui déplacée, dans la commune de Sadiolo. Muni de son récépissé de demande d'asile politique, il obtient un numéro de sécurité sociale ce qui lui permet de travailler. Mais en 2007 son récépissé n'est plus renouvelé. Sans papiers, il est maintenant sans travail. Et sans possibilité de retour au pays, même les pieds devant.
Konate Kandioura, délégué des travailleurs sans-papiers de la FAFSAB
Konate Kandioura, délégué des travailleurs sans-papiers de la FAFSAB

Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Formation universitaire en droit et en sciences sociales appliquées.... En savoir plus sur cet auteur




Commentaires

1.Posté par Laurent le 09/01/2010 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aucun élu peut-être, mais les Verts du 6e aident ces travailleurs depuis plusieurs semaines et appuient leurs démarches. L'indifférence à leur égard n'est pas le fait de tous les politiques !

2.Posté par lovisa le 10/01/2010 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Anne HIDALGO première adjointe au maire de Paris, Jean-Paul HUCHON président de la Région Ile-de-France, Aude EVIN, Guillaume BALAS, conseillers régionaux, et Romain LEVY, conseiller de Paris socialiste du 6e étaient présent. Ce serait bien de corriger cette erreur.

3.Posté par Vaea Devatine - Rédactrice en chef le 11/01/2010 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vous remercie de votre message et pour les informations qu'il contient. En interviewant M. Konate Kandioura, le délégué des sans-travailleurs de la FAF SAB, vers 19h10 le soir de la galette des rois (juste après le départ de Lilian Thuram), il m'a répondu que depuis le 7 décembre, en dehors
d'élus du 14ème arrondissement, il n'avait reçu la visite d'aucun élu du 6ème arrondissement ni de l'Hôtel de Ville. Je n'ai pas vu Mme Hidalgo ni
M. Lévy. De quelle heure à quelle heure sont-ils venus ? J'ai pu joindre M. Lecoq au téléphone. Je n'ai pas appelé M. Lévy mais je le ferai désormais systématiquement, en espérant être rappelé ! Je suis retourné voir les grévistes jeudi en fin d'après-midi, et de nouveau, le délégué ne m'a pas parlé de la visite des élus du 6ème. Les Verts ont laissé un commentaire à la suite de l'article pour indiquer que les Verts du 6ème se sont rendus sur place. Encore merci pour le commentaire du PS.

4.Posté par Martyne Perrot ( LDH- EHESS) le 11/01/2010 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A la demande de M. Konaté Kandioura ,(délégué) j'ai envoyé une lettre à la mi décembre, à M Lecoq, l'informant de la présence de travailleurs sans papiers, en grève, dans son arrondissement et lui demandant son soutien. Il est donc tout à fait au courant depuis cette date, s'il ouvre son courrier!.

5.Posté par lovisa le 11/01/2010 12:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense qu'il était nécessaire de saisir le maire UMP du 6e, par principe. J'ai en revanche des doutes quant à l'efficience de cette démarche....
Romain LEVY, conseiller de Paris socialiste du 6e était quant à lui présent à la galette pour soutenir les sans-papier.

6.Posté par Louis JOUVE le 13/01/2010 00:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En attendant la visite des élus, plusieurs organisations locales soutiennent les travailleurs de la rue du Regard.
Organisations composant le comité de soutien local au piquet de grève FAF.SAB, 8 rue du Regard, 6ème arrondissement de Paris :
Le Cercle de résistance Paris Sud, la LDH EHESS Paris 6e, la LDH 14e/6e, le MRAP 14e/15e, le NPA 14e, le PCF14 e, le PG 5e, le PG 14e, le PS 6e et le PS 14e, Resf PSO Paris Sud Ouest, l'UTAC, les Verts 5e/6e et les Verts 14e. Citoyens du Monde. Six à Tous.
Le comité se réunit chaque semaine et organise le soutien aux collectes : à Buci, au marché Raspail, devant la FNAC.

7.Posté par Les nouvelles du front le 03/03/2010 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La grève des travailleurs sans-papers continue toujours.

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Mardi 16 Avril 2019 - 05:55 Paris prie pour Notre Dame

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique