Connectez-vous S'inscrire
Maohi Tribune

Les jeunes du Service Militaire Adapté défilent sur les Champs-Elysées

Le Service Militaire Adapté (SMA) a 50 ans.

Créé aux Antilles-Guyane en 1961 par le Premier ministre Michel Debré, le Service Militaire Adapté (SMA) s'est étendu à la quasi-totalité des départements et collectivités d'outre-mer, survivant à la suspension du service militaire obligatoire prononcée en 1996 par le Président de la République Jacques Chirac, en se basant sur le volontariat.

15 Juillet 2011 - 19:58
        

Le Service Militaire Adapté fête ses 50 ans : 50 ans à permettre à des jeunes en difficulté professionnelle ou en échec scolaire de trouver leur place dans la société française.

Jeunes du SMA au défilé du 14 juillet 2011 sur les Champs-Elysées. Photo : Vaea Devatine.
Jeunes du SMA au défilé du 14 juillet 2011 sur les Champs-Elysées. Photo : Vaea Devatine.
Une qualification professionnelle doublée d'une éducation humaine, comportementale et citoyenne, véritables sésames pour intégrer le monde du travail et trouver une place dans une société dite moderne : la plus-value du SMA est de plus en plus reconnue.

De 70% en 2005 à 77% en 2009, le taux d'insertion professionnelle s'est stabilisé à 75% en 2010.

Ils sont actuellement 3.000, entre 17 ans et 26 ans, particulièrement sans diplômes, à s'être porté volontaires au SMA : 2.200 à être volontaires stagiaires non-diplômé, 700 stagiaires techniciens et 100 volontaires stagiaires diplômés mais en réorientation.

L'objectif est d'obtenir un CDI ou au minimum 3 mois de contrat de travail à temps plein ou de poursuivre par une formation professionnelle qualifiante.

En quittant le SMA qui les suit chacun individuellement pendant 6 mois, ils trouvent un travail dans la vie civile, s'engagent dans l'armée ou poursuivent leur formation professionnelle adulte, localement ou en France métropolitaine, en alternance ou en formation continue, pour acquérir un titre ou une qualification.

Le Président de la République Nicolas Sarkozy a fixé à 6.000 le nombre de jeunes en réinsertion professionnelle à l'horizon 2013-2014 grâce à l'apprentissage d'un métier dans le cadre, militaire avec du personnel militaire, que constitue le SMA.

Les plus méritants d'entre eux ont eu l'honneur et le privilège de défiler en ouverture du défilé le 14 juillet sur les Champs-Elysées. 

L'outre-mer français à l'honneur sur les Champs-Elysées © VD.






Journal Paris Tribune | Grand Paris Tribune | France Tribune | Europe Tribune | Monde Tribune | Fontenay Tribune | Maohi Tribune | Libye Tribune | Paris Tribune Post | Cités | Journal du 1er arr. | Journal du 2e arr. | Journal du 3e arr. | Journal du 4e arr. | Journal du 5e arr. | Journal du 6e arr. | Journal du 7e arr. | Journal du 8e arr. | Journal du 9e arr. | Journal du 10e arr. | Journal du 11e arr. | Journal du 12e arr. | Journal du 13e arr. | Journal du 14e arr. | Journal du 15e arr. | Journal du 16e arr. | Journal du 17e arr. | Journal du 18e arr. | Journal du 19e arr. | Journal du 20e arr.





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.