Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



30/03/2012 - 19:22
        

Les questions qui fâchent de Bernard Jomier au conseil du 19e

Conseil du 19e arrondissement le 12 mars 2012.



Les questions qui dérangent de l'adjoint au maire du 19e arrondissement chargé de l'environnement et du développement durable.



Bernard Jomier (EELV) avait fait inscrire à l'ordre du jour sa question orale au sénateur-maire du 19e arrondissement Roger Madec (PS). Lors des questions diverses à la fin du conseil du 19e arrondissement le 12 mars 2012, le conseiller d'arrondissement prend la parole. Il s'exprime à la suite du conseiller Sergio Tinti du groupe communiste qui vient de poser une question sur la situation de la Poste dans le 19e arrondissement, et avant Violette Baranda du groupe Modem avec une question sur la voirie aux alentours du Resto du Coeur de la Porte de la Villette.

La question de Bernard Jomier a trait aux luttes contre les violences faites aux femmes. Avec une surprise : l'intervention de jeunes femmes brandissant des pancartes contre le machisme.

L'adjoint au maire du 19e arrondissement chargé de l'environnement et du développement durable pose la question du cas de l'adjoint au Maire chargé de la propreté, des relations avec le monde combattant et de la mémoire : "Yacine Chaouat n'a pas renoncé à la moindre délégation et c'est une atteinte à la crédibilité de la mairie du 19e arrondissement", l'élu socialiste ayant été reconnu coupable de violences conjugales en première instance et en appel.

Deuxième question : Bernard Jomier demande au sénateur-maire s'il compte "poursuivre la procédure de licenciement" de Betrand Jullien, militant des Verts depuis 1997 et ancien collaborateur de Roger Madec à la mairie du 19e arrondissement. Pour l'élu d'Europe Ecologie Les Verts, son licenciement est lié au fait qu'il a refusé de travailler avec Yacine Chaouat (PS) après le verdict des juges.

Sur la première question, le maire du 19e arrondissement répond qu' "il s'agit là d'une affaire privée" . Bernard Jomier cite Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris pour laquelle "c'est une question politique et pas une affaire privée (...) et qu'il y avait encore du chemin à parcourir" pour la défense des femmes victimes de violences conjugales.

Sur la deuxième question, Roger Madec confirme le licenciement de Bernard Julien, qui assiste dans le public au conseil d'arrondissement. Il déclare qu'il ne le reprendra "pas à la mairie du 19e arrondissement" mais qu'il lui assurera "une fin de carrière".

L'adjoint écologiste au sénateur-maire socialiste du 19e arrondissement commente auprès de Paris Tribune la confirmation du sénateur-maire : "ce n'est pas digne de mettre à la porte un collaborateur en disant qu'il est un fainéant alors qu'il a travaillé 4 fois à la direction du cabinet, un contrat renouvelé 3 fois en 8 ans."

Les questions de Bernard Jomier devraient être posées au prochain conseil de Paris au mois de mai.

Sauf que le 15 mars 2012, soit 3 jours après le conseil du 19e arrondissement, l'adjoint au maire du 19e chargé de la propreté, des relations avec le monde combattant et de la mémoire Yacine Chaouat (PS) voit ses délégations auprès du maire suspendues, "à sa demande."

Il reste adjoint et membre de la majorité d'arrondissement ainsi qu'assistant parlementaire du sénateur-maire du 19e qui ne souhaite pas lui appliquer une "double peine."

Bertrand Jullien a quitté définitivement la mairie du 19e arrondissement le 16 mars 2012. Il a annoncé désirer se consacrer à l'association Passerelles 17, une régie de quartier qu'il a fondé et qu'il préside, ainsi qu'à une structure d’aide aux femmes immigrées et mères isolées.
Mairie du 19e arrondissement de Paris - Photo : VD.
Mairie du 19e arrondissement de Paris - Photo : VD.

Bertrand Jullien, 55 ans, figurait en 2010 sur la liste EELV en 15e position lors des élections régionales. "Homme de conviction", il a également "connu la prison pour avoir voulu créer un syndicat dans l'armée".

Il revient désormais à la Mairie de Paris de faire le point avec lui sur sa "fin de carrière" suite à la rupture brutale de son activité à la mairie du 19e arrondissement de Paris.


Les faits dans le 19e arrondissement | Les opinions dans le 19e arrondissement | Flash Paris 19


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com