Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Limonade à l’ecstasy

Un apéritif peu commun à Gennevilliers (92).


La limonade provoque des vertiges et des troubles de la vision.


11 Avril 2011 - 10:40
     

© Ingrid - Fotolia.com
© Ingrid - Fotolia.com
Convoqué le 24 mars 2011, un individu se présente au commissariat de Gennevilliers (92). Il est soupçonné d'avoir servi une limonade à l'ecstasy à l'une de ses connaissances.

Le 6 février 2011, l'homme de 32 ans sert servi un verre de limonade à une jeune femme de 27 ans invitée à venir chez lui. Aussitôt, elle est prise de vertiges, sa vision se trouble. Son ami lui propose de rester chez lui pour se reposer. Encore suffisamment lucide, elle décline l’offre et rentre chez elle.
Soupçonneuse quant à l’origine de ses symptômes, elle effectue des recherches sur Internet et apprend qu’ils pourraient s’expliquer par une consommation d’ecstasy. Dès le lendemain, elle se rend dans un laboratoire pour faire pratiquer une analyse d’urine, ses doutes et son diagnostic sont confirmés. Elle dépose plainte.

Placé en garde à vue à la suite de sa convcation, l'individu finit par admettre avoir mis de l’ecstasy dans un des verres, verre qui lui était en fait destiné, il ne s’agit donc que d’une erreur.
Il a été condamné à 10 mois de sursis avec mise à l’épreuve.

Source : Service de la communication de la préfecture de police de Paris.



Cet article cite : faits divers, gennevilliers


Actu Grand Paris et IDF | Fontenay Tribune | Départements d'Ile-de-France | Ile-de-France Débats | IDF pratique