Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



Cet article cite : france, ile de france, paris
02/01/2014 - 19:55
Lobertou
        

Linky : la méconnaissance des consommateurs

Texte participatif sur l'installation du boîtier électrique vert anis Linky.



Dans quelques années, chaque foyer sera doté de son compteur électrique intelligent, Linky. Le boîtier vert anis permettra un meilleur contrôle du réseau électrique français et aidera les fournisseurs à adapter l’offre à la demande, en temps réel. Pourtant, certains consommateurs se montrent méfiants. Une inquiétude largement due à un manque d’informations claires des médias aujourd’hui.



L’intermittence des énergies renouvelables

Au fil des décennies, nos habitudes de consommation en matière d’électricité ont beaucoup changé. Les pics de consommation se multiplient alors même que le prix des énergies fossiles augmente à vitesse grand V. Le développement des énergies renouvelables, solaires et éoliennes, devient nécessaire, mais pose aujourd’hui encore de nombreux problèmes.

Les énergies renouvelables souffrent en effet d’un problème d’intermittence en rapport avec l’instabilité météorologique que nous connaissons depuis toujours. Une instabilité qui ne leur permet pas actuellement de produire de l’électricité de manière permanente. Coupler leur utilisation avec celle d’énergie nucléaire ou thermique paraît être un bon compromis. Une demi-mesure que les smart grids, et plus particulièrement les compteurs électriques intelligents, rendent possible aujourd’hui.

Linky, entre célébrité et méconnaissance

Dans cette optique de responsabilisation de sa consommation et de sa production d’électricité, plusieurs pays se lancent actuellement dans la voie des smart grids et des compteurs électriques intelligents. En France, l’heureux élu est Linky, développé par ErDF. Comme la plupart des compteurs intelligents, son but est de permettre aux consommateurs de mieux maîtriser leur consommation en énergie et d’adapter l’offre à la demande précisément afin d’éviter les pannes.

Si les homologues étrangers de Linky connaissent un succès général, le boîtier communicant vert anis a plus de mal à s’installer dans le cœur des Français. Une inquiétude de la population principalement due à une méconnaissance des médias sur le sujet. Aujourd’hui, lorsqu’un journaliste parle de Linky, il se contente d’affirmer que le coût de l’installation des compteurs électriques dans le pays sera extravagant et que ce sera une nouvelle fois aux contribuables de payer la note. Si ce type de discours fait en effet vendre des journaux, il ne repose sur aucun fait. La direction d’ErDF a en effet déjà précisé à maintes reprises que l’installation de Linky sera gratuite.

Pour la plupart des foyers, l’installation d’un compteur électrique intelligent n’impliquera que des économies. En ajustant le montant de la facture à la consommation réelle d’un foyer, Linky permettra à ce dernier de ne payer que pour l’électricité qu’il consomme et non plus pour un forfait basé sur des critères parfois flous. Finalement, les consommateurs français s’arrêtent peut-être sur un constat négatif par peur de la nouveauté. Une révolution énergétique est pourtant en marche dans le monde entier, et la France ne pourra se permettre de passer à côté.

Linky est le nom du compteur communicant développé par ERDF. Il permettra notamment de relever les compteurs à distance et de lutter contre la fraude - Visuel : ERDF - http://www.erdfdistribution.fr/Linky/
Linky est le nom du compteur communicant développé par ERDF. Il permettra notamment de relever les compteurs à distance et de lutter contre la fraude - Visuel : ERDF - http://www.erdfdistribution.fr/Linky/

Note de la rédaction à propos du texte participatif :
Le projet est annoncé le 28 septembre 2011 par Eric Besson, ministre de l'Energie du gouvernement Fillon : le compteur Linky expérimenté par ERDF depuis 2010 sera généralisé en France à partir de 2013 pour remplacer les 35 millions de compteurs actuels à l'horizon 2018. Le chantier est estimé en 2011 à 4,3 milliards d'euros avec 10.000 emplois à la clé pour le déploiement de sept millions de compteurs par an en 5 ans.
Jean-Marc Ayrault confirme le projet le 9 juillet 2013 lors de la présentation du Programme d’investissements d’avenir (PIA), soit 12 milliards d’euros, dont la moitié doit être consacrée, directement ou indirectement à la transition écologique. Pour le Premier ministre, l'objectif est d'installer 35 millions de compteur intelligent Linky à l'horizon 2020, avec un investissement de 5 milliards d’euros, non compris le surcoût des équipements supplémentaires ; un chiffre en dessous des prévision de Henri Proglio, le PDG d'EDF qui mise sur 6 - 7 milliards d'euros.
ERDF prendra en charge la totalité des surcoûts liés à Linky avec un retour sur investissements prévu sur 20 ans.



Les faits au niveau national | Les opinions au niveau national | Flash National


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com