Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune

Marcel Campion nommé Président d'honneur du monde forain et circassien en France

Une nomination par ses pairs.


Marcel Campion, au lendemain de son annonce de cessation de toutes ses activités foraines à titre personnel, vient d'être nommé par ses pairs "Président d'honneur du monde forain et circassien en France".


        

Le monde forain et du cirque place de la République le 17 janvier 2018 © VD/PT.
Le monde forain et du cirque place de la République le 17 janvier 2018 © VD/PT.
Les membres du monde forain et du cirque de la Commission nationale des professions foraines et circassiennes auprès du Premier Ministre, et les membres des organisations professionnelles foraines et des cirques représentatives au niveau national, ont nommé Marcel Campion "Président d'honneur du monde forain et circassien en France".
 

La gratitude des professionnels

Dans un communiqué du vendredi 5 octobre 2018, Marcel Campion, né dans le 14e arrondissement de Paris il y a plus de 78 ans, dit qu'il sera "toujours là pour surveiller les attaques à l'encontre des professions populaires".

La Commission nationale des professions foraines et circassiennes auprès du Premier Ministre est "chargée d’étudier les questions relatives aux professions foraines et circassiennes, et de formuler des propositions visant à garantir la bonne prise en compte de la spécificité de leurs activités économiques et du mode de vie mobile des personnes exerçant ces professions"
Elle regroupe en tout 24 personnalités titulaires réparties dans trois collèges : celui des représentants des professionnels et des syndicats du monde forain et du cirque, celui de l'Etat au sein de 8 ministères et celui des 8 représentants choisis parmi les maires de France et des présidents d'intercommunalité membres de l'Association des Maires de France.

Anne Hidalgo, Maire de Paris, est membre depuis le mois de février 2018. Elle est représentée par Olivia Polski, élue du 14e arrondissement et adjointe au Maire en charge du commerce et, entre autres, des professions indépendantes. Un des premiers actes posés par la Mairie de Paris fut de créer par un vote du conseil de Paris en mai 2018 sa propre commission parisienne des activités foraines et circassiennes.
 

Surprise dans le JDD

La reconnaissance des professionnels faite à Marcel Campion pour la défense depuis 50 ans des acteurs de ce secteur économique populaire, intervient après la publication dans le JDD du 23 septembre 2018 d'une partie des échanges du 27 janvier 2018 entre Marcel Campion et ses invités pour le lancement de son mouvement Paris Libéré en vue des prochaines municipales.

La presse conviée s'était concentrée sur le thème du déjeuner sur fond de guerre ouverte entre, d'un côté Marcel Campion et les forains, et de l'autre la Mairie de Paris, suite à l'annulation par le conseil de Paris du Marché de Noël, qui faisait vivre plus d'une centaine de familles, suite à l'annulation de la Roue de Paris installée place de la Concorde, qui montrait de façon symbolique l'apport des forains à la Ville, suite à la remise en cause de la Foire du Trône à Paris, la plus vieille foire de France, et suite aux nouvelles règles d'installation des manèges et emplacements forains sur le domaine public à Paris, tirées de l'interprétation de la circulaire du 19 octobre 2017 précisant les modalités d’application de l'ordonnance du 19 avril 2017 aux besoins spécifiques des professionnels du cirque et de la fête foraine.

Les propos publiés dans le JDD le 23 septembre attaquent Bruno Julliard (PS pro-Macron) démissionnaire six jours plus tôt le 17 septembre de son mandat de Premier adjoint d'Anne Hidalgo (PS). Ils font l'objet d'une procédure en justice, a annoncé l'ex-Premier adjoint au Maire de Paris.
Aucun autre élu parisien ne lui a emboîté le pas, excepté les élus du groupe écologiste au conseil de Paris, "les verts" ayant été cités par Marcel Campion dans l'extrait publié, ainsi que la Maire de Paris. Celle-ci annonce lors de la séance du conseil de Paris de septembre un examen, par les services juridiques de la ville, des propos diffusés, afin d'étudier la possibilité de poursuivre le forain le plus célèbre de France. 
 

"La Magie de Noël" aux Tuileries

La gratitude des professionnels à l'égard de Marcel Campion intervient également au lendemain de la polémique sur la présence ou non d'une fête foraine dans le jardin des Tuileries et sur l'opportunité d'y organiser un marché de Noël nouvelle version. L'association Le Monde Festif , ex-organisateur d'un Village en 2014 au sein des Villages de Noël sur le bas des Champs-Elysées et des Jours de Fête au Grand Palais, a obtenu au printemps l'autorisation du Ministère de la Culture et du Musée du Louvre d'organiser un Marché de Noël dénommé "La Magie de Noël" dans l'écrin du Jardin des Tuileries pour les fêtes de fin d'année 2018.

Contrairement aux annonces politiques et ministérielles, l'événement ne peut être remis en cause : Marcel Campion, n'étant pas le président de l'association, n'a pas signé la convention d'occupation.
Eric Azière, élu du 14e arrondissement et président du groupe UDI - Modem au conseil de Paris, a d'ores et déjà annoncé qu'il sera le premier à le visiter pour l'examiner sous toutes ses coutures. Il ne devrait pas être le seul.

Marcel Campion, ayant annoncé le 27 septembre 2018 qu'il se retirait des activités de l'association Le Monde Festif, ainsi que, à titre personnel, de toutes ses activités foraines, est devenu entre-temps le "Président d'honneur du monde forain et circassien en France".
Vigie désormais attitrée "des professions populaires" foraines et circassiennes, il indique qu'il ne mélangera pas le monde forain à sa campagne pour les municipales.
Tout ce qu'il garde à titre personnel, c'est la politique. Celui qui expliquait le 27 janvier dernier qu'il ne se présenterait pas personnellement dans un arrondissement a peut-être changé d'avis.
 

Joachim Son-Forget © Assemblée nationale.
Joachim Son-Forget © Assemblée nationale.

Le premier défenseur

Suite à la publication dans le JDD du 23 septembre 2018, le premier à prendre la défense de Marcel Campion est le député En Marche de la 6e circonscription des Français de l'étranger (Suisse et Liechtenstein). Le jour même de la publication, il répond sur Twitter à un prétendant à la Mairie de Paris, Gaspard Gantzer :
 
Joachim Son-Forget : "non ce n’est pas homophobe @gaspardgantzer il suffit d’écouter en entier de quoi il parle, certes maladroitement, mais pas de sexualité. je trouve même de bon aloi ses propos personnels sur Mourousi et « Didine » qui sont la clé de lecture de ce propos".


Puis dans le NouvelObs et de nouveau sur Twitter :
 
Joachim Son-Forget : "Name & shame et lynchages publics sont une menace pour la démocratie et la justice.  Démonstration est faite que ses résultats sont délétères, mauvaise foi ou bonnes intentions motivant son emploi. Oui au bénéfice du doute et au droit à se défendre pour tous. Non à l’#homophobie" (...) "Je dénonce les lynchages médiatiques et la politique du name and shame qui est l’antithèse d’une demande de civisme sur les réseaux sociaux".



08/10/2018 - 04:30



France les faits | France les opinions | France pratique






Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com