Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



09/08/2010 - 14:49
Garance Hacker
        

Monet et l'abstraction, la peinture des émotions

Paris Tribune découvre Monet et l'abstraction dans le 16e arrondissement de Paris.



L'exposition "Monet et l'abstraction" que l'on peut admirer au musée Marmottan Monet jusqu'au 26 septembre montre l'originalité et la complexité du travail de Claude Monet. Pourtant, comme le montre l'exposition, l'artiste impressionniste a influencé les artistes abstrait.



Quand on parle de Monet on pense : impressionnisme. Mais ni lui, ni aucun des artistes de ce mouvement ne prétendaient y appartenir. C'est lors de la première exposition de la Société anonyme des artistes en 1874, où était exposé "Impression du levant" de Monet, qu'un critique décida d'appeler ce courant "impressionnisme". Pour lui, les tableaux représentés n'étaient que des impressions de paysages ; l'expression est restée.
A une époque où la photographie débute et où le peintre s'interroge sur la représentation de la nature, le travail de Monet est plus complexe : il peint la nature telle qu'il la voit et telle qu'il la perçoit. Peignant des séries, celles des "Nymphéas" (1899-1926) ou "La Gare Saint-Lazare" (1876-1877), il montre qu'un même paysage peut être vu de manière différente selon l'heure, le temps, la luminosité, ...
Vers 1950, l'oeuvre de Monet est redécouverte par le public grâce aux peintres abstraits. Le but de la peinture abstraite ne cherche à être ni esthétique, ni réaliste, ni figurative mais à exprimer des idées et des sensations, une approche présente chez Monet. Un Monet dont l'objectf n'était pas d'être figuratif mais de peindre la nature telle qu'il l'a ressentait.
En visitant l'exposition, le visiteur amateur d'art se rend mieux compte du rapprochement entre Monet et l'art abstrait et s'aperçoit de la complexité du travail.
(c) Claude Monet - Bras de Seine, près de Giverny, soleil levant (1897) - Huile sur toile : 89 x 92 cm - Paris, musée Marmottan Monet, dépôt Ephrussi de Rothschild, inv. 398 - (c) Adagp, Paris 2010 - (c) musée Marmottan Monet, Paris/Bridgeman Giraudo
(c) Claude Monet - Bras de Seine, près de Giverny, soleil levant (1897) - Huile sur toile : 89 x 92 cm - Paris, musée Marmottan Monet, dépôt Ephrussi de Rothschild, inv. 398 - (c) Adagp, Paris 2010 - (c) musée Marmottan Monet, Paris/Bridgeman Giraudo

En regardant attentivement "Bras de Seine, près de Giverny, soleil levant" (1897) et le tableau de Zao Wou-Ki "Sans titre" (2005), 108 ans séparent Monet l'impressionniste du chinois abstrait : en quoi sont ils-proches ?
D'un côté, un paysage français de la fin XIXème siècle, de l'autre, un paysage chinois du début XXIème siècle. Les deux toiles représentent une végétation abondante et son reflet dans l'eau. Zao Wou-Ki reprend le travail de la couleur de Monet, elle est dégradée, lisse, fluide, ce qui donne une impression de flou. Pour une parfaite harmonie de l'image, les peintres travaillent sur la lumière qui éclaire le centre du tableau, attirant l'oeil. La technique utilisée dans les deux tableaux est la même, Zao Wou-Ki est dans la continuité du travail de Monet. Il peaufine la recherche de la couleur et de la lumière, pour une meilleure impression du paysage.
Depuis la liberté que s'est donné Monet pour représenter des scènes, chaque artiste a la possibilité de continuer ce travail, en s'appropriant la nouvelle manière de peindre de Monet, dont le but était de retranscrire son ressenti face à un paysage.
L'exposition met en vue 23 tableaux de Monet sur un total de 44 oeuvres, laissant la place à une grande diversité d'artistes contemporains. Finalement, la frontière entre impressionniste et abstraction est plus nuancée qu'on veut bien le croire.

Exposition Monet et l'abstraction, jusqu'au 26 septembre.
Tous les jours (sauf lundi) de 11h à 18h, le mardi jusqu'à 21h.
Musée Mamottan Monet 2, rue Louis Boilly 75016 Paris - Tél : 01 44 96 50 33.
Site Internet :
www.marmottan.com

Lire la brève du 22 septembre : Monet is Money ?
(c) Zao Wou-Ki - Untitled (Sans titre, 2005) - Huile sur toile : 130 x 97 cm Collection particulière - (c) Adagp, Paris 2010
(c) Zao Wou-Ki - Untitled (Sans titre, 2005) - Huile sur toile : 130 x 97 cm Collection particulière - (c) Adagp, Paris 2010



Et aussi
< >

Samedi 22 Avril 2017 - 12:25 Stéphane Gisclard magnifie la femme libre

Les faits dans le 16e arrondissement | Les opinions dans le 16e arrondissement | Flash Paris 16


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com