Connectez-vous S'inscrire
Menu

QUEMY
17/11/2010 - 14:57

        

PORTES OUVERTES D'ANVERS AUX ABBESSES



DU 19 AU 21 NOVEMBRE 2010,
LE VENT DE LA CREATION SOUFFLE SUR LES 18e et 9e ARRONDISSEMENTS



PORTES OUVERTES D'ANVERS AUX ABBESSES

Les portes ouvertes : une flânerie artistique autour de la Butte

Une fois par an, le 3e week-end de novembre et pour la 15e année consécutive, les artistes de l’Association « d’Anvers aux Abbesses » ouvrent exceptionnellement les portes de leurs ateliers situés dans les 18e et 9e arrondissements de Paris. Plus de 70 lieux permettent ainsi une immersion au cœur de l’art contemporain. Cette année, 123 artistes plasticiens participent à la manifestation ; ils proposent une palette artistique large qui permet de mieux appréhender la grande diversité de leurs techniques, d’apprécier leur créativité et le dynamisme d’une association qui anime la vie de quartier.
Les portes ouvertes permettent de découvrir de nouveaux talents, de suivre le travail d’un artiste au fil des années, de se faire plaisir en acquérant une œuvre.

« La rencontre entre les artistes et le public est une alchimie qui fonctionne. Les portes ouvertes sont un rendez-vous annuel attendu par les visiteurs et les artistes, une façon de promouvoir l’art dans les lieux de création : tout autour de Montmartre et jusqu'à Notre Dame de Lorette.» Emmanuelle Gutierres Requenne, artiste et présidente de l’Association « Anvers aux Abbesses ».

Un parcours « coup de cœur »
Grâce au « cartalogue » vendu 10 € dans chaque atelier (une centaine de cartes postales, chacune présentant une œuvre d’un des artistes participant aux Portes ouvertes et une carte-tombola.) et à l’Affiche/plan remise gratuitement dans chaque atelier ou téléchargeable sur le site de l’Association, il est possible de créer son propre parcours au gré de ses envies ou de ses goûts artistiques…
Chaque lieu d’exposition est signalé par une bannière rouge qui porte le logo de la manifestation.

Des Emiles qui ont le ticket
Dans le cadre des « Portes ouvertes », l’association organise le concours annuel des « Emiles ». Il s’agit pour les artistes de réaliser une œuvre dont le format est défini par le lauréat de l’année précédente.
Stéphanie Wezemaël, lauréate 2009, propose de réaliser une œuvre à partir d’un carnet de tickets de métro parisien. La composition de l’œuvre à partir de ces 10 tickets est libre. Un vrai défi pour les artistes !
Les créations sont ensuite exposées au Point d’accueil et mises en vente pour 100 € durant les Portes ouvertes, une œuvre est gagnée dans le cadre de la tombola. En amont, un jury de personnalités se réunit à huis clos pour déterminer l’Emile de l’année. Celui-ci est acquis par l’Association pour 150 € qui constitue ainsi un fonds artistique dont la vocation est d’être exposé.


Le journal Paris Tribune | Le journal du 1er arrondissement | Le journal du 2e arrondissement | Le journal du 3e arrondissement | Le journal du 4e arrondissement | Le journal du 5e arrondissement | Le journal du 6e arrondissement | Le journal du 7e arrondissement | Le journal du 8e arrondissement | Le journal du 9e arrondissement | Le journal du 10e arrondissement | Le journal du 11e arrondissement | Le journal du 12e arrondissement | Le journal du 13e arrondissement | Le journal du 14e arrondissement | Le journal du 15e arrondissement | Le journal du 16e arrondissement | Le journal du 17e arrondissement | Le journal du 18e arrondissement | Le journal du 19e arrondissement | Le journal du 20e arrondissement | Grand Paris Tribune | Le journal de Fontenay | Le journal en France | Le journal des Māʻohi | Le journal en Europe | Le journal de Libye | Le journal dans le Monde | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Scope | Paris Tribune Sports | La Révolution Française | Ils sont cités | Au Journal Officiel | Ephéméride | La rédaction | Le journal | Régie | Contenus sponsorisés





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com