Connectez-vous S'inscrire
Menu

14/06/2018 - 14:55


        

Paris : incendie et grosse frayeur sur le chantier de la Samaritaine

L'information d'un incendie par un riverain est confirmée officieusement par la Mairie de Paris et nuancée par La Samaritaine.



Les riverains ne veulent pas de secrets sur les problèmes qui surviennent sur le chantier de la Samaritaine : "il faut que ça se sache et c'est à LVMH de gérer ses problèmes !"



Détails du plan du chantier de la Samaritaine : l'incendie s'est déclaré au niveau du 19 rue de la Monnaie © Paris Tribune.
Détails du plan du chantier de la Samaritaine : l'incendie s'est déclaré au niveau du 19 rue de la Monnaie © Paris Tribune.
Un incendie s'est déclaré dans l'un des trois bâtiments du chantier de la Samaritaine : pas le bâtiment Sauvage côté Seine, ni le bâtiment Rivoli côté rue de Rivoli, mais le bâtiment Verrière / Plateau, situé entre le bâtiment Sauvage et le bâtiment Rivoli, séparé par la rue Baillet.

Donnant sur la rue de la Monnaie au numéro 19, se trouve l'entrée des matériaux. C'est à ce niveau qu'un incendie éclate en début de matinée, vers 9h30-10h, le mercredi 13 juin 2018.

Tous les ouvriers du chantier de la Samaritaine sont rassemblés devant la mairie du 1er arrondissement pendant un peu plus d'une heure, un fait confirmé par le responsable du chantier pour la Samaritaine :
 
"La procédure d'évacuation des Compagnons a été mise en place et, en une heure et demie de temps, tout a été résolu". 
Le responsable du chantier pour La Samaritaine à Paris Tribune.

Selon un riverain, une bouteille de produits dangereux s'est enflammée, causant l'alerte et provoquant la venue sur place de la Préfecture de police de Paris et de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP).
 
"ll faut appeler l'entreprise Vinci qui vous dira, mais ce que je sais c'est qu'il y a eu des petites étincelles sur le chantier. Les pompiers sont venus et ont constaté qu'il n'y avait pas besoin de faire une grosse intervention et ils sont repartis. C'est un tout petit incident comme ça arrive. Appelez l'entreprise Vinci !"
Le responsable du chantier pour La Samaritaine à Paris Tribune.

Contacté à plusieurs reprises, le responsable Vinci des travaux à La Samaritaine n'a pas souhaité répondre.

Lors du prochain conseil du 1er arrondissement prévu lundi 18 juin à 18h, les élus de l'opposition PS et le maire d'arrondissement LR prévoient de communiquer sur les accidents de chantier qui se produisent dans le 1er arrondissement depuis le 6 juin : l'effondrement d'un mur appartenant au chantier de La Samaritaine sur l'entrée de l'école rue de l'Arbre Sec, puis l'alerte incendie le 13 juin, et l'effondrement d'un mur sur le chantier de la Bourse de commerce le 8 juin, deux informations révélées par la rédaction de Paris Tribune.
 

Vue aérienne sur la future Samaritaine publiée sur les murs du chantier de la Samaritaine dans le 1er arrondissement de Paris © Arforia La Samaritaine
Vue aérienne sur la future Samaritaine publiée sur les murs du chantier de la Samaritaine dans le 1er arrondissement de Paris © Arforia La Samaritaine

Un chantier riche en rebondissement

Le chantier de la Samaritaine a fait l'objet d'une âpre bataille juridique de 2012 à 2015 entre, d'une part, des associations et des riverains, et d'autre part, La société Grands Magasins de La Samaritaine et la Ville de Paris.

La Mairie de Paris accorde deux permis de construire le 17 décembre 2012 portant sur la restructuration et la reconstruction des anciens magasins de La Samaritaine : le n°2 inscrit au titre des Monuments Historiques, îlot Seine, et le n°4, îlot Rivoli actuellement le bâtiment Rivoli.

Deux recours en annulation des arrêtés de permis de construire sont déposés devant le Tribunal administratif de Paris. 

Le 11 avril 2014, le Tribunal administratif de Paris rejette le recours en annulation dirigé contre le permis de construire autorisant la restructuration de l’ancien magasin n°2 côté Seine. Le permis de construire devient définitif.

Concernant le recours contre le deuxième arrêté de permis de construire, le Tribunal administratif de Paris l'annule le 13 mai 2014 : la démolition partielle de l’ancien magasin n°4 et la reconstruction d’un bâtiment contemporain conçu par l’agence d’architecture SANAA sur la rue de Rivoli ne sont plus faisables. 

La société Grands Magasins de La Samaritaine et la Ville de Paris font appel de ce jugement. Le 5 janvier 2015, la Cour administrative d’appel de Paris rejette leurs requêtes. La Samaritaine et la Ville de Paris forment un pourvoi en cassation devant le Conseil d’État.

Dans un arrêt du 19 juin 2015, le Conseil d'Etat annule la décision de la Cour administrative d’appel et valide le deuxième permis de construire.

Les travaux démarrent au début de l'été 2016.

La nouvelle Samaritaine, côté Seine dans le bâtiment Sauvage, accueillera un hôtel de luxe de 72 chambres et suites avec une vue imprenable sur la Seine, l'hôtel Palace « Cheval Blanc », enseigne du groupe LVMH ; dans le bâtiment Verrière / Plateau, elle accueillera une crèche de 80 berceaux ainsi que des bureaux ; elle accueillera enfin 96 logements sociaux : dans le bâtiment Plateau ainsi que dans le bâtiment Rivoli donnant sur la rue de l'Arbre Sec, pour lequel un accord est intervenu entre La Samaritaine et Paris Habitat.
 

En savoir plus




1er arrondissement actus





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com