Connectez-vous S'inscrire
Menu

01/08/2018 - 22:55


        

Paris : les premières images ayant permis l'identification d'Alexandre Benalla

Dans le 5e arrondissement le 1er mai 2018.



La photo d'Alexandre Benalla et la vidéo circulent très vite sur les réseaux sociaux dès le soir du 1er mai à partir de 20 h 17.



Une fois filmé place de la Contrescarpe dans le 5e arrondissement de Paris, Alexandre Benalla voit son identité mise à jour dans les heures qui suivent.

Alexandre Benalla savait qu'une vidéo existait et il en a informé l'Elysée dès le 1er mai au soir, comme cela a été révélé le 1er août par voie de presse, "par messagerie cryptée (...) il n'a plus le téléphone avec lequel il a envoyé ce message (...) il a conservé les données sur une clé USB".

Problème : Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée, ainsi que Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d'Emmanuel Macron, ont déclaré sous serment devant la commission d'enquête au Sénat (et aussi à l'Assemblée nationale pour Patrick Strzoda) qu'ils n'avaient appris l'existence d'une vidéo circulant sur les réseaux sociaux que le 2 mai.


Sur Twitter, la première vidéo tournée place de la Contrescarpe à Paris le 1er mai 2018.
 

La vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux dès le 1er mai à partir de 20 h 17


L'Assemblée nationale s'arrête : il n'y aura pas de rapport sur l'affaire Benalla

Il n'y aura pas de rapport parlementaire de l'Assemblée nationale sur l'affaire Benalla.

Richard Ferrand, le président du groupe La République en Marche à l'Assemblée, l'a dit dans un entretien publié ce mercredi 1er août 2018 dans Le Monde : 
 
"En l’absence du corapporteur Guillaume Larrivé (de l'opposition LR, ndlr), la commission d’enquête ne remettra donc pas de rapport formel." 
Richard Ferrand dans Le Monde.

Le Sénat continue

La commission d'enquête au Sénat reprendra ses auditions en septembre.
 

Alexandre Benalla, Vincent Crase et Philippe Mizerski

Voir sur le site Taranis.news Alexandre Benalla avec Vincent Crase et Philippe Mizerski et les membres de la Préfecture de police de Paris et de la DOPC, la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris.

 



Le journal Paris Tribune | Le journal du 1er arrondissement | Le journal du 2e arrondissement | Le journal du 3e arrondissement | Le journal du 4e arrondissement | Le journal du 5e arrondissement | Le journal du 6e arrondissement | Le journal du 7e arrondissement | Le journal du 8e arrondissement | Le journal du 9e arrondissement | Le journal du 10e arrondissement | Le journal du 11e arrondissement | Le journal du 12e arrondissement | Le journal du 13e arrondissement | Le journal du 14e arrondissement | Le journal du 15e arrondissement | Le journal du 16e arrondissement | Le journal du 17e arrondissement | Le journal du 18e arrondissement | Le journal du 19e arrondissement | Le journal du 20e arrondissement | Grand Paris Tribune | Le journal de Fontenay | Le journal en France | Le journal des Māʻohi | Le journal en Europe | Le journal de Libye | Le journal dans le Monde | Paris Tribune Bien-être | Paris Tribune Enchères | Paris Tribune Livres | Paris Tribune Scope | Paris Tribune Sports | La Révolution Française | Ils sont cités | Au Journal Officiel | Ephéméride | La rédaction | Le journal | Régie | Contenus sponsorisés





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com