Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
 
Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



29/09/2010 - 10:20
        

Qui se cache derrière le nom de Vox Populi 6e ?

Adresse IP et traçabilité, adresse IP et impunité.



Après la démonstration des 12 travaux de Vox Populi 6e, place à la recherche de son identité.



Adresse IP et traçabilité

Est-on vraiment inconnu(e)s en se cachant derrière une adresse IP (Internet Protocol, le numéro permettant d'identifier chaque ordinateur connecté à Internet) ?

A Paris Tribune, nous sommes comme beaucoup de monde : nous utilisons Internet sans savoir l'expliquer. Pour tracer l’adresse IP laissée par Vox Populi 6e, nous actionnons la seule commande que nous sachions faire, la commande Whois. Elle nous donne des informations que nous n’arrivons pas à interpréter : une plage d'adresse qui correspondrait à celle utilisée par la Mairie de Paris. Rien que ça.

Par ailleurs, un commentaire en date du 20 septembre 2010 à 16h02, posté à la suite de l’article sur la demande de droit de réponse illégale demandé le 14 septembre 2010 par Stéphane Civelli, directeur de cabinet du maire du 6ème arrondissement de Paris, livre une information détonante.

Le commentaire est déposé au nom de Stéphane Civelli : est-ce Stéphane Civelli le directeur de cabinet du maire du 6ème arrondissement ? Nous n'en savons rien. En revanche : stupeur ! Nous retrouvons la même adresse IP que celle utilisée par Vox Populi 6e !
(c) DT : Il est permis aux laids de se masquer pour ne pas être connus, au contraire des beaux devant aller à visage découvert (adapté d'une citation d'Etienne Pasquier, 1529-1615, avocat au Parlement de Paris)
(c) DT : Il est permis aux laids de se masquer pour ne pas être connus, au contraire des beaux devant aller à visage découvert (adapté d'une citation d'Etienne Pasquier, 1529-1615, avocat au Parlement de Paris)

Celui ou celle qui signe le commentaire du nom de Stéphane Civelli parle de son service dans le 6ème arrondissement, où, « depuis 15 ans, je n'ai pas à rougir du travail accompli avec une équipe tout aussi dévouée à cet arrondissement » Avant de conclure : « droit dans mes bottes, je vous salue ! »

Est-ce une coïncidence que les traces informatiques laissées par Vox Populi 6e soient les mêmes que celles apparaissant dans le commentaire déposé par la personne qui signe Stéphane Civelli ?
Y a-t-il un lien entre l’adresse IP, utilisée par Vox Populi 6e, et l’utilisateur de l’adresse IP ayant pris le nom de Stéphane Civelli ?

Adresse IP et impunité

Est-on vraiment impuni(e)s quand on se cache derrière une adresse IP ?
Il y a-t-il un moyen de savoir d'où proviennent les deux messages, celui de Vox Populi 6e et celui du personnage utilisant le nom de Stéphane Civelli pour signer son commentaire ?

Que peut-on raisonnablement penser, s'il s'avère qu'ils ont bien été envoyés à partir d'une adresse IP utilisant la plage d'adresses de la mairie du 6ème arrondissement de Paris ?

Que penser alors du positionnement de la Mairie de Paris, s'il s'avère que la plage d'adresses de la mairie du 6ème fait partie de la plage d'adresses de la Mairie de Paris ?

S’il s’avère que Vox Populi 6e et l'auteur du commentaire signé Stéphane Civelli ont utilisé une adresse IP qui appartient à la Mairie de Paris, est-il correct de penser que c'est bien du serveur de la Mairie de Paris que les commentaires de Vox Populi 6e et d’un dénommé Stéphane Civelli ont été envoyés ?

A Paris Tribune, on ne trouve pas acceptable que de tels agissements soient faits au nom de la Mairie de Paris.

Quels genres de mesures les administrateurs du domaine de la Mairie de Paris devraient-ils alors prendre pour éviter que des administrés mal intentionnés ne dévoient la pertinence de l'outil informatique de communication mis en place au profit des élus et agents municipaux ?

Question ouverte participative à tous les citoyens

Dans les deux précédents paragraphes, nous cherchons à comprendre deux choses.
Comment l’adresse IP de Vox Populi 6e et celle du commentaire signé Stéphane Civelli peuvent être identiques ?
Quelle est la bonne interprétation du fait que cette adresse IP appartient à la même plage d’adresse que celle de la mairie du 6ème arrondissement, qui utilise elle-même la plage d’adresse de la Mairie de Paris ?
Est-ce une coïncidence anodine ?

Les lecteurs de Paris Tribune.fr qui souhaitent travailler sur cette question ouverte sont les bienvenus. Qu'ils prennent contact avec Paris Tribune.fr : nous communiquerons les adresses IP publiques, mises en lignes par la Mairie de Paris, en notre possession, ainsi que les commandes qui nous ont permis de les remonter.

Lire les 12 travaux de Vox Populi 6e : Qui est Vox Populi 6e ?

- un autre "Vox Populi 6e" ? Article du 20 juin 2011 : Usurpation d'identité : qui veut piéger Paris Tribune ?


Les faits dans le 6e arrondissement | Les opinions dans le 6e arrondissement | Flash Paris 06