Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Réouverture du Théâtre Impérial du Châtelet avant les Journées Européennes du Patrimoine

Le « Théâtre (Impérial) du Châtelet » devenu le « Théâtre du Châtelet » réouvre un Vendredi 13 avec un défilé dans les rues de Paris.


Tous les travaux ne sont pas encore complètement terminés mais le Théâtre du Châtelet ouvre au public à la veille des Journées Européennes du Patrimoine 2019, après deux ans et demi de travaux pour la mise aux normes de l'établissement recevant du public (ERP).

13 Septembre 2019 - 01:00
     

La salle de théâtre rénovée © Théâtre du Châtelet
La salle de théâtre rénovée © Théâtre du Châtelet
Entre 1860 et 1862, l’architecte Gabriel Davioud, à la demande du baron Haussmann, conçoit et réalise place du Châtelet à Paris, deux théâtres implantés en vis-à-vis : le « Théâtre (Impérial) du Châtelet » et le « Théâtre-Lyrique (Impérial) », aujourd’hui « Théâtre de La Ville », du côté du 4e arrondissement de Paris.

Depuis les travaux précédents, opérés en 1979-1980 (la remise à neuf et modernisation de la fosse d’orchestre et des planchers de la scène, et le réaménagement de la salle grâce à la suppression des loges de corbeille et à l’installation de nouveaux fauteuils), puis en 1988-1989 (l'amélioration de l’acoustique ainsi que le confort et la visibilité des spectateurs, le remplacement de l'ancien rideau de scène par une création du peintre Gérard Garouste, et la réalisation d'une fresque conçue par Valerio Adami pour le foyer), et dernièrement en 1998-1999 (la modernisation de la cage de scène), le Théâtre du Châtelet dispose d’une jauge d’accueil de 2.000 places, pour une surface d’environ 14.000 m², qu'il fallait mettre en conformité, ainsi que l'ensemble des installations techniques, avec les nouvelles normes de sécurité : l’électricité et l’éclairage, les prestations de sûreté, la plomberie, la sécurité incendie, le chauffage, le réseau de ventilation et de climatisation.

La Ville de Paris, via sa Direction des Affaires Culturelles et Direction du Patrimoine et de l’Architecture, est maître d’ouvrage. Les travaux, estimés à 31,5 millions d’euros - dont 26,5 millions financés par la Ville de Paris - ont été confiés à l’architecte Philippe Pumain. Avec un début de chantier en mars 2017, la réouverture effective a bien lieu comme annoncée « au second semestre 2019 ». Le budget a légèrement débordé, dépassant les « 32 millions d'euros ».

Pendant sa fermeture, le Théâtre du Châtelet s’est exporté hors les murs avec la reprise de l’un de ses plus beaux succès sous la Nef du Grand Palais de novembre 2017 à janvier 2018, la comédie musicale « Singin’ in the Rain  », ce qui a eu pour effet d'annuler les « Jours de Fêtes » foraines inscrits au calendrier du Grand Palais tous les deux ans, des journées espérées en vain par les Forains en guerre avec la Mairie de Paris suite à l'annulation du Marché de Noël, sur la partie basse de l'avenue des Champs-Elysées, suivi de près par l'éviction de la Grande Roue place de la Concorde.

​C'est ainsi que le Théâtre du Châtelet a bénéficié d’un important programme de travaux de mars 2017 à aujourd'hui, avec comme enjeu principal la mise aux normes techniques et réglementaires pour la rénovation et la modernisation du théâtre, sur les plans techniques, fonctionnels et scénographiques, mais aussi sur le plan architectural et patrimonial. La mise en accessibilité a pu être faite sans oublier la rénovation complète des grands halls d’accueil Châtelet et Colonne ainsi que la grande salle

Le Vendredi 13, l'inauguration du théâtre rénové se fait au moyen d'un défilé lancé depuis la place de l'Hôtel de Ville vers le Théâtre du Châtelet les 13, 14 et 15 septembre.

Les salles de réception du Théâtre du Châtelet sont à découvrir lors de la Journée du Patrimoine le samedi 21 septembre 2019 entre 10 heures et 18 heures.
 

Détail © Théâtre du Châtelet
Détail © Théâtre du Châtelet

Préparez votre visite découverte du nouveau théâtre

Dans la grande salle, vous pourrez admirer la rénovation importante des décors : les toiles marouflées et les stucs ont été restaurés, les repeints décapés et les dorures refaites à la feuille d’or. Le lustre a lui aussi été restauré, tandis que la verrière de la grande salle est là, majestueuse ; les fauteuils de l’amphithéâtre ont tous été remplacés. Le cadre de scène a été repensé avec la suppression des faux balcons. Les vestibules et les cages d’escaliers publiques à cour et à jardin ont été également renovés (éclairage, remplacement des tapis, ...).

L’avant-foyer a lui aussi été entièrement revalorisé. Ainsi l’ensemble des décors de panneaux peints en faux marbre, jusque là cachés sous une couche de peinture, réapparaissent des murs au sol. Une nouvelle moquette s’intègre à ce nouveau décor. 

Le foyer, restauré, retrouve le décor historique de la pièce. Les motifs peints originels (d’après les dessins de G. Davioud) ont été repris et la polychromie rétablie sur les boiseries, avec une peinture en faux bois rouge et brun ponctuée de dorures à la feuille d’or sur les reliefs. Les dorures et les peintures du plafond à caissons ont elles aussi été restaurées tandis qu’un parquet neuf à chevrons sur lambourdage a été disposé au sol.

La galerie Adami, dans un principe de valorisation de l’œuvre de l’artiste Valerio Adami, voit ses décors restaurés, avec la requalification des voûtes par un surlignage des arêtes et de la clef de voûte, et une réintégration de motifs sur les voûtains. Les escaliers Chalet ont été quant à eux été retirés pour gagner davantage d’espace. 

Quatre statues existantes à la construction du Théâtre en 1862 ont repris leur place à l'extérieur : « l'allégorie de la danse, du drame, de la comédie et l'allégorie de la musique  » montre de la main Christian Laporte, architecte du Patrimoine, chargé de la visite à la presse en avant-première.

Enfin, une terrasse avec une vue imprenable sur Paris attend les visiteurs, ainsi qu'une nouveauté : un bar. Le directeur général du théâtre, Thomas Lauriot dit Prévost, prévoit un programme de 10.000 places à moins de 10 € pour les Jeunes de moins de 26 ans. Tous les publics sont attendus et espérés au Théâtre du Châtelet.

Des interventions ont aussi été réalisées sur chacune des façades du théâtre. Parmi les nombreuses interventions des ouvriers et des ingénieurs,
 
(les travaux dans les studios A et B, les régies, les poursuites et la cabine de projection, ainsi que des passerelles salle / scène modifiés, les locaux publics améliorés avec la réfection de la signalétique, la restructuration des sanitaires, le travail sur les couvertures, avec la réfection à neuf des parties abîmées de la couverture zinc, de l’ensemble des chéneaux en plomb et du cheminement technique sur la toiture bombée, l’ensemble des couvre-joints a été repris, les tabatières en fonte ont été remplacées et la protection contre la foudre révisée tandis que les couvertines plombs au-dessus des masques de lion et les fixations de la crête de la toiture du corps central ont été restaurés, sans oublier le remplacement intégral du système de pilotage scénique - logiciel de gestion - et des réseaux scéniques - son, video, éclairage, gradateurs, ...), 
 
la façade Châtelet a bénéficié d'une importante restauration patrimoniale, la consolidation et la restauration des corniches et bandeaux, la réparation ponctuelle des pierres, l’application ponctuelle d’une patine d’harmonisation et la mise en lumière des façades Mégisserie, Victoria et Colonne.  

L'un des joyaux de l'architecture parisienne est à voir et à revoir !
 

Philipe Pumain © DR
Philipe Pumain © DR

Philipe Pumain

Philippe Pumain intervient en particulier dans le domaine des bâtiments publics à vocation culturelle et éducative.
Il conçoit également des scénographies d’expositions.
Il enseigne à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette et à Sciences Po Paris.

Ses principales réalisations architecturales sont :

- la rénovation du cinéma le Louxor dans le 10e arrondissement de Paris
- l’aménagement de la Cour des Senteurs à Versailles
- la restructuration et l’extension de l’école maternelle Ménilmontant et du collège Colette Besson dans le 20e arrondissement de Paris
- la réalisation de la salle de concert symphonique du Théâtre Mariinsky à Saint-Pétersbourg
- la restructuration du Grand Théâtre de la Maison Internationale dans le 14e arrondissement à Paris.

Pour la réhabilitation du Théâtre du Châtelet, Philippe Pumain a travaillé en partenariat avec Christian Laporte, architecte du Patrimoine, également associé pour la rénovation du Louxor, et Thierry Guignard, scénographe d’équipement.

Autre article sur le Théâtre du Châtelet avec un autre angle mais en anglais :
Paris : Châtelet Theatre reopens after over two years at a cost of € 31,5 million.


Elodie Châtrain
Journaliste, coordinateur des articles sur les informations générales. Contact E-mail : elodie @... En savoir plus sur cet auteur




Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité