Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune
Paris Tribune
Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Réponse à la question : quel point commun entre les gouvernements Fillon et Ayrault ?

Comparaison entre le dernier gouvernement Fillon et le gouvernement Ayrault.


La réponse à la question du jour publiée sur www.ParisTribune.info.

17 Mai 2012 - 18:00
     

La question de la rédaction de Paris Tribune

La question posée était :
"Suite à la nomination du nouveau gouvernement le 16 mai 2012 à 19h26, un point commun apparaît entre le dernier gouvernement Fillon et le gouvernement Ayrault. Lequel ?"
Il était indiqué que les réponses pouvaient être déposées dans la partie 'commentaire'.
Comme annoncé, la rédaction de Paris Tribune divulgue ce point commun le 17 mai 2012 à 18h. Force est de constater qu'aucune réponse n'a été avancée avant 18h.
(cf. La question du jour : quel est le point commun entre le dernier gouvernement Fillon et le nouveau gouvernement Ayrault ? )

La réponse de la rédaction de Paris Tribune

Suite à la nomination du nouveau gouvernement, un point commun apparaît entre le dernier gouvernement Fillon et le gouvernement Ayrault.

Le point commun dégagé par la rédaction de Paris Tribune : Jean-Marc Ayrault comme François Fillon ont proposé au Chef de l'Etat en exercice de nommer Ministre des Affaires Etrangères un ancien Premier Ministre de leur camp : Alain Juppé pour François Fillon, et Laurent Fabius pour Jean-Marc Ayrault.

Ces propositions de nommer un ancien Premier Ministre au sein du gouvernement ont été retenues, voire suggérées, par les deux Chefs d'Etat qui se sont succédés.

Les Affaires Etrangères appartenant traditionnellement au domaine réservé du Président de la République depuis 1958, la nomination à la fonction de Ministre des Affaires Etrangères d'un ancien Premier Ministre dessine un poste de "Vice-Premier Ministre."

Un précédent a existé sous le gouvernement Jospin en 2000 lorsque le même Laurent Fabius est nommé ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie : un super ministère, 'un gros portefeuille.' Jusqu'alors, les anciens Premiers Ministres restaient à la disposition de la République sans faire partie d'un gouvernement.

Avant Alain Juppé, ancien Premier Ministre nommé Ministre des Affaires Etrangères dans le dernier gouvernement Fillon, aucun ancien Premier Ministre ne devenait Ministre des Affaires Etrangères sous la double autorité du Président de la République et du Premier Ministre.

Renforcés par un ancien Premier Ministre acceptant d'être membre d'un gouvernement au poste de Ministre des Affaires Etrangères, le Président de la République François Hollande, le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault et l'ancien Premier Ministre Laurent Fabius, forment, pour la seconde fois de l'histoire de la Ve République, un trio rompu à l'exercice de hautes responsabilités, avec pour lien un domaine réservé au Président de la République : les Affaires Etrangères. Le point commun avec le Président Nicolas Sarkozy, l'ancien Premier Ministre François Fillon et l'ancien Premier Ministre Alain Juppé devenu Ministre des Affaires Etrangères.

Doit-on en conclure qu'émerge au XXIe siècle une notion de Vice-Premier Ministre qui ne dit pas son nom et qui n'est pas prévue par les institutions ?

Doit-on en conclure qu'émerge au XXIe siècle un poste de Vice-Premier Ministre tout aussi proche du Premier Ministre que du Président de la République : un homme expérimenté pour épauler un gouvernement par son expérience passée dans tous les domaines de l'Etat ?


Vaea Devatine
Journaliste tahitienne. Diplômée de l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA).... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par La rédaction de Paris Tribune le 18/05/2012 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En complément :

Un autre précédent a eu lieu en 2007 après celui de 2000 évoqué dans l'article.

En 2000 : Laurent Fabius, ancien Premier ministre, est nommé ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, un super ministère.

En 2007 : Alain Juppé, ancien Premier ministre, est nommé à la tête également d'un gros portefeuille : Ministre d'État, ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, dans le 1er gouvernement du nouveau Premier ministre d'alors, François Fillon.
Mais son passage fut bref : du 18 mai 2007 au 18 juin 2007, après avoir perdu aux élections législatives.

2.Posté par brulpourpoing le 18/05/2012 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Brillante analyse : merci Paris Tribune !

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.

D'autres articles / More stories
< >

Mercredi 31 Juillet 2019 - 06:00 L'affaire Gallerneau Loiseau Mestre crée le débat

Actu des Institutions | Mā'ohi Tribune | Départements et régions de France | France Débats | France pratique



Publicité