Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



Cet article cite : 6e arrondissement, skoopon, skoopon.fr
06/05/2010 - 15:50
Tatiana de Romanovsky
        

Skoopon.fr : un site d’achats groupés nouvellement sorti sur la Toile

Skoopon.fr, un nouveau site spécialisé dans les loisirs et les sorties.



Skoopon apparaît sur Internet le 12 avril 2010. Continuer à sortir et à s’amuser en économisant : tel est le pari de cette jeune société prometteuse basée dans le 6ème arrondissement.



Les parisiens vont adorer le concept : tous les jours pendant 24 heures une offre à prix cassé est proposée sur le site, dans des domaines divers, gastronomie, loisirs, bien-être, beauté... Pour accéder à l’offre du jour, ils peuvent l’acheter virtuellement. Pour en être réellement détenteurs et débités financièrement, il faut qu’un minimum d’acheteurs soit eux aussi intéressé par l’offre, d’où les fonctionnalités de partage vers les réseaux sociaux largement mis à disposition sur le site, tel Facebook et Twitter. C’est l’essence même d’un site d’achats groupés.
La conjoncture économique actuelle est propice au développement de ce nouveau secteur, déjà très apprécié aux Etats-Unis, où Groupon, le leader du genre a su conquérir l’Amérique du Nord grâce à son concept novateur. Depuis, de nombreux concurrents sont venus investir le marché européen.
L’idée séduit autant les internautes que les annonceurs. Chacun trouve son compte dans ce principe : d’un côté les internautes ont accès à des bons plans dans leur ville, de l’autre, les annonceurs font rapidement l’acquisition d’une nouvelle clientèle.
Le nouveau né de la Toile fait des émules, Skoopon envisage d’ores et déjà de s’implanter dans d’autres grandes villes françaises.
Une équipe dynamique qui promet de belles offres
Une équipe dynamique qui promet de belles offres

Interview des 2 fondateurs de la société Skoopon

Paris Tribune.fr : Quel a été votre parcours avant la création de la société Skoopon ?

- Avant la création de skoopon, j’ai suivi une formation dans l’entreprenariat puis cumulé trois ans d’expériences professionnelles dans la Finance et l’Internet.
- J’ai fait un Master en Managment à la Skema Business School de Sophia Antipolis, je suis parti huit mois faire un semestre à San Francisco. Après mes études, j’ai fait un stage dans une start-up, puis travaillé en tant que Chef de Produit Multimédia pour ensuite créer ma propre société de communication spécialisée dans les technologies émergentes.

Pourquoi avoir créé la société Skoopon ?

- Nous voulions avant tout créer une société qui fasse la frontière entre le e-commerce et le commerce physique. Nous pensons que l’Internet représente actuellement un vecteur croissant pour fédérer le tissu économique local.
- Je pense que le tissu PME en France a du retard par rapport aux autres pays européens en matière d’Internet et de nouvelles technologies. Le modèle Skoopon est un bon moyen pour les établissements et les sociétés d’avoir un point de vente sur Internet sans pour autant avoir à investir.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2010 ?

- Nous allons nous implanter dans les principales zones urbaines françaises pour pouvoir proposer des offres attrayantes à la communauté Skoopon.
- Le modèle est très récent car il a été créé aux Etats-Unis il y a un an et est arrivé en Europe au mois de janvier de cette année. 2010 et 2011 seront des périodes transitoires où il faudra éduquer l’internaute, et plus largement le consommateur, à ce nouveau moyen d’acheter.



Les faits dans le 6e arrondissement | Les opinions dans le 6e arrondissement | Flash Paris 06


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com