Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune « les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation »



19/10/2012 - 16:54
Clara Moreno
        

Soirée-Débat "Tahiti en Crise Durable" à la Délégation de la Polynésie française

5e arrondissement : Soirée-débat à la Délégation de la Polynésie française, 28 boulevard Saint-Germain 75005 Paris.



Le 25 octobre 2012 à 19h : débat sur la crise économique et sociale en Polynésie française.



La Délégation de la Polynésie française à Paris organise, dans son enceinte, le jeudi 25 octobre, une soirée-débat autour du livre « Tahiti en crise durable, un lourd héritage ». L’Historien Jean-Marc Regnault, co-auteur, répondra aux questions de Michel Szames, rédacteur en chef adjoint de Public Sénat.

La Délégation de la Polynésie française à Paris organise, dans son enceinte, le jeudi 25 octobre, une soirée-débat autour du livre « Tahiti en crise durable, un lourd héritage ». L’Historien Jean-Marc Regnault, co-auteur, répondra aux questions de Michel Szames, rédacteur en chef adjoint de Public Sénat. Tous deux échangeront avec le public autour de la crise économique et sociale qui frappe la collectivité d’Outre-mer : ses origines, ses symptômes mais aussi les éventuelles pistes qui pourraient être envisagées pour la surpasser. La soirée est ouverte à tous en entrée libre sur inscription et invite ceux qui ne peuvent se déplacer à envoyer leurs contributions et questions.

Un sujet complexe qui soulève de nombreuses questions

Alors que la Polynésie traverse une crise économique et sociale particulièrement aigue depuis 2009, fragilisée qu’elle était déjà depuis 1996 - date à laquelle le Centre d'expérimentation du Pacifique (C.E.P.) qui coordonnait les expérimentations nucléaires françaises fut fermé -, la soirée-débat « Tahiti en crise durable » invite à débattre autour de questions comme :

Est-il possible de s’affranchir des années C.E.P. ?
En quoi le système économique polynésien est-il paralysant ?
La baisse du tourisme reflète-t’elle une crise du modèle polynésien ?
L'autonomie est-elle une occasion ratée de sortir de la crise ?
Que faire contre le poids de la corruption, véritable héritage historique de la Polynésie française ?
Comment vivre au quotidien en Polynésie française alors que le Territoire est marqué par l’insularité, rendant difficile la bonne gouvernance des communes et favorisant la dérive clientéliste ?
Comment faire fonctionner la justice dans ce cas-là ?
Comment combattre les fléaux sociaux ?
Quelles réponses apporter à la crise : Peut-on faire table rase du passé ?
Quelles sont les solutions proposées par l'État ?
Par le patronat ?
Faut-il chercher du côté de l’Europe ?
Quelles réformes de la fonction publique ?
Quid de l’intégration régionale ?
De l’évolution des mentalités ?


C’est autour de ces questions que Jean-Michel Regnault et Michael Szames, débattront et échangeront avec le public présent.

Faire avancer la réflexion au cours d’une soirée positive et participative
La soirée « Tahiti en crise durable » a pour objectifs d’initier un débat sur la crise économique et sociale en Polynésie française ; de sensibiliser et de faire avancer la réflexion sur ce qui pourrait être entrepris pour la « surpasser ».
Dans un format participatif, elle est en entrée libre sur inscription et invite ceux qui ne pourraient être présents à adresser leurs témoignages, commentaires et/ou questions à dorianne.temarii@delegation.gov.pf. Discutés lors de la soirée, une synthèse en sera faite dans les jours suivants sur le site de la Délégation de la Polynésie française à Paris (www.polynesie-paris.com).

Informations pratiques :
Soirée-débat « Tahiti en crise durable »
Avec la participation de Jean-Marc Regnault et Michael Szames
Jeudi 25 octobre 2012 à 19h00
La Délégation de la Polynésie française
28, Bd Saint-Germain, 75006 Paris
Métro Maubert-Mutualité
Entrée libre sur inscription.
Inscriptions et contributions : dorianne.temarii@delegation.gov.pf


« Tahiti en crise durable : un lourd héritage », Les Editions de Tahiti par Sémir Al Wardi et Jean-Marc Regnault.

Jean-Marc Regnault : Agrégé et docteur en histoire, maître de conférences à l’UPF, Jean-Marc Regnault est chercheur associé à l’UPF et membre du Réseau Asie-Imasie du CNRS. Il est l’auteur de plusieurs livres et articles sur l’histoire de l’Océanie.

Michael Szames : Actuellement rédacteur en chef adjoint chez Public Sénat, en charge des opérations spéciales et des grands directs sur son antenne, Michael Szames a auparavant exercé pendant 4 ans les fonctions de journaliste en charge de la politique française chez France 24. C’est également l’ancien rédacteur en chef adjoint de la chaîne parlementaire de l'Assemblée nationale.

La Délégation de la Polynésie française à Paris : Créée en 1971, la Délégation de la Polynésie française à Paris a pour vocation première d'assurer la représentation institutionnelle du Pays en France et en Europe. En outre, elle assume un rôle de relais des actions engagées par le Gouvernement de la Polynésie. Elle soutient par ailleurs la communauté polynésienne dans ses actions associatives, culturelles et estudiantines.

Vue aérienne de l'aéroport international "Tahiti - Faaa", de la commune de Faaa et vue sur l'île de Moorrea (c) Délégation de Polynésie Française à Paris.
Vue aérienne de l'aéroport international "Tahiti - Faaa", de la commune de Faaa et vue sur l'île de Moorrea (c) Délégation de Polynésie Française à Paris.

Articles liés :



Les faits dans le 5e arrondissement de Paris | Les opinions dans le 5e arrondissement de Paris | Flash Paris 05