Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



04/10/2011 - 10:42
par JC Baert
        

Tirage au sort du Président de la République

Réaction, avec humour, d'un lecteur de Paris Tribune pris dans la tourmente.



Elections et casino politique : pourquoi ne pas confier à la Française des jeux l’organisation du tirage au sort du nouveau président de la République et rassembler tous les gagnants dans un nouveau parti majoritaire ?



Il est certain que la France est entrée dans une zone de turbulence politique majeure : Chef de l’Etat discrédité, honni, voire haï par une large majorité de citoyen(ne)s, gouvernement sans envergure cantonné à faire dans le clientélisme majoritaire du moment, personnel politique aux idées floues, aux paroles creuses et aux actes ambigus peu courageux, majorité en berne avec très peu d’élus vainqueurs à la majorité absolue des inscrits et un corps électoral hyper fragmenté, éparpillé, désabusé pour une partie, et surtout en perte croissante du sens du devoir électoral sur fond d’abstentionnisme grandissant.
Tout cela ne serait finalement que banal dans un pays qui se cherche une âme nouvelle. Mais en période de crise économique et sociale cela peut, hélas, conduire au pire.

La pauvreté des projets, mal ficelés, irréfléchis, surréalistes pour la plupart des candidats supposés ou déclarés à la prochaine élection présidentielle augure d’un choix final qui ne sera pas de qualité mais se fera d’avantage à l’aveuglette.
C’est cette perspective de mauvaise fortune qui devrait inciter la majorité des français et des françaises à se mobiliser à réagir pour quitter la zone politique futile et la faire revenir dans la zone utile pour toutes et tous.
Mais, mus par je ne sais quel vertige électoral, les électeurs, les électrices, n’en ont que cure et découvriront ainsi un peu tard que sans effort préalable de sélection performante et non primaire du personnel politique, tout est possible, tout est réalisable, mais à coup sûr le pire abordable !
Dans ces conditions, en période de vaches maigres économiques et financières, pour aboutir à des résultats de même nature, pourquoi ne pas confier à la Française des jeux l’organisation du tirage au sort du nouveau président de la République et rassembler tous les gagnants dans un nouveau parti majoritaire ?
© kotoyamagami - Fotolia.com
© kotoyamagami - Fotolia.com

Certains objecteront qu’il faudrait payer son ticket de jeu, mais n’est-ce pas ce qui est en marche avec la participation à 1 €uro instituée pour les primaires citoyennes organisées par le PS ?
Allez, si on veut faire rentrer des sous, donner de l’espoir à des millions de gens et ne pas perdre son temps dans d’insipides palabres où le parler pour ne rien dire occupe la quasi-totalité de l’espace politique soyons résolument joueur !


Note de la rédaction : Il existe des caractéristiques distinctes entre la gauche et la droite mais elles ont tendance à s'estomper en France, la pensée des courants traditionnels se rassemblant autour d'une même idée sociale démocrate : l'une des distinctions repose actuellement sur des propositions de taux d'imposition différents.
L'idée, humoristique, d'un tirage au sort par la Française des Jeux pour créer un nouveau parti majoritaire, pourrait devenir réalité avec la création d'un parti unique social démocrate, qui serait mieux armé pour faire progresser la démocratie républicaine et faire reculer les idéologies extrémistes de tous bords.



Les faits au niveau national | Les opinions au niveau national | Flash National


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com