Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune
Actualités

Tribune en réponse à Jean-François Legaret dans le JDD du 7 octobre 2018

Tribune libre d'Alain Le Garrec, ancien élu de Paris du 1er, et de Catherine Tronca et Françoise Filoche conseillères d'arrondissements du 1er.


L'opposition PS au maire LR du 1er arrondissement a réagi à l'annonce du boycott par Jean-François Legaret dans le 1er arrondissement.


        

Alain Legarrec le 12 octobre 2018 à Paris © DR
Alain Legarrec le 12 octobre 2018 à Paris © DR
Un certain nombre d’élus LR du centre de Paris, menés par le Maire du 1er arrondissement se précipitent le 7 octobre 2018 pour boycotter un vote des électeurs des 4 premiers arrondissements de Paris. Il leur est demandé de choisir la future mairie de secteur et le nom de ce nouveau secteur. Nulle part dans la loi il n’est fait allusion à une quelconque fusion ! (La Ville de Marseille à 16 arrondissements et 8 mairies de secteur. En 1977 quand Jacques Chirac fut élu maire de Paris, le 1er et le 4ème formaient un secteur, tout comme le 2ème et le 3ème arrondissement en formaient un autre).

La loi a été votée en mars 2017 après des débats dans les Assemblées. Depuis, il y a eu des réunions entre les 4 maires d’arrondissements, des réunions publiques, d’autres sont à venir et un débat aura lieu au Conseil de Paris. Il y a eu des écrits de la Maire de Paris et soudainement le maire du 1er et des élus des 4 arrondissements se réveillent, pour boycotter un vote qu’ils appelaient de leurs vœux…Il est vrai qu’il est plus simple d’appeler à ne rien faire que d’argumenter, que de convaincre, que d’expliquer… Il a été suggéré des réunions publiques à ces élus…ou les uns et les autres pouvaient s’exprimer, refus à droite !

Sans refaire l’Histoire, ce rapprochement des arrondissements du Centre a été discuté lors de la Campagne municipal de 2001, il y a eu deux réunions des élus à posteriori. Car déjà à l’époque le chacun dans son coin dans le Centre de Paris posait des problèmes. La nouvelle municipalité en 2001 a eu tant à faire pour que Paris redevienne un espace démocratique, (je ne reviendrai pas sur les affaires ! ni sur les faux électeurs…par exemple), qu’il fallut attendre quelques années pour régler ces questions. Quand en 2013 le Conseil Constitutionnel (squeezé en 1982…) explique que la base électorale des élus de Paris n’est pas identique partout et qu’il faudrait revoir au moins 3 arrondissements dans le centre pour n’avoir qu’un au lieu de 3 dans le 1er arrondissement par exemple, je n’ai pas le souvenir d’une montée aux créneaux du maire du 1er ? je n’ai pas le souvenir d’un boycott… Cela lui convenait très bien ! qu’il n’y ait pas d’opposant dans le 3ème ni dans le 4ème lui convenait surement aussi ! Certains élus de droite ont dû oublier. Pas d’opposant au Conseil de Paris, le 1er arrondissement revenait comme il y a 20 ans.
 
Mais la mauvaise foi (ou l’ignorance ?) explose quand on lit que la loi votée en 2017 n’a que pour seule fonction de sectoriser les 4 premiers arrondissements ! pour une candidature…Cette loi a bien d’autres attendus !

Fusion du département et de la commune dans une nouvelle collectivité unique dite « Ville de Paris » pour plus d’efficacité de meilleurs services aux habitants, transfert de compétences depuis la Préfecture de Police… Faire que Paris soit presqu’une municipalité comme une autre ! Le nouveau secteur Centre de Paris représente 4 articles sur 80 dans la loi de 2017. Il y a aussi une augmentation des rôles des maires d’arrondissements, de la Métropole du Grand Paris… Il me semble que travailler sur ces améliorations serait bien plus important que refuser de travailler sur le Centre de Paris, sa zone piétonne, ses bords de seine, ces monuments, son histoire, le Tourisme, le manque de logements pérenne, la gare RER des Halles, son centre commercial, ses musées, ses Iles…. Ses espaces verts. On aurait pu rêver que les élus du Centre se retrouvent régulièrement pour avancer de concert pour les Parisiens ! Non certains préfèrent jouer dans leur petite cour de récréation. Des questions très intéressantes sont posées par les habitants lors des réunions publiques présidées par la Maire de Paris, (boycottée par le Maire du 1er…) ainsi que lors de la réunion des conseils de quartier des 4 arrondissements, (boycotté par le Maire du 1er) ou des questions de fond ont été abordées ! Mais n’en déplaise à certains, des groupes de travail dans des conseils de quartier de la zone piétonne, des urbanistes, des architectes…des 4 premiers arrondissements travaillent sur Demain dans le Centre de Paris, et cela me parait bien plus important que quelques élucubrations pour permettre à quelques élus de faire croire qu’ils existent.  

Donc en votant vous travaillez pour Demain, pour vous et ceux qui vous succéderont.

Texte signé par Alain Le Garrec, ancien élu de Paris du 1er, et par Catherine Tronca et Françoise Filoche conseillères d'arrondissements du 1er.

 




Alain Le Garrec, Catherine Tronca et Françoise Filoche
15/10/2018 - 20:10


1er arrondissement actus





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com