Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
 
Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



18/04/2015 - 14:30
        

UMP, une mort programmée

Une mort prochaine prévue le 30 mai 2015 : celle de l'UMP



La droite en pleine dénomination : l’UMP donnera-t-elle naissance à la formation politique « les Républicains » ?



© esolla - Fotolia.com
© esolla - Fotolia.com

La naissance d'une formation politique « les Républicains » ?

Le nouveau nom d'un nouveau parti politique doit être dévoilé le 30 mai 2015 à la Villette dans le 19e arrondissement de Paris à l'occasion d'un congrès fondateur par Nicolas Sarkozy, actuel président de l'UMP, dont le siège est basé dans le 15e arrondissement.
Un sondage Odoxa pour I-Télé du 17 avril 2015 indique que 56 % des sympathisants de l'UMP et 66 % des Français préfèrent le nom de l'UMP à celui de Républicains.

"Dis-moi comment tu t'appelles et je te dirai qui tu es"

Dans l'histoire, le nom des Républicains se réfère à deux éléments : le premier aux Etats-Unis et le second en Espagne. 
Aux Etats-Unis où il n'y a aucun parti de gauche, la droite américaine est représentée par le parti des Démocrates, doyen des partis, issu du parti des Républicains-Démocrates fondé en 1798 par Thomas Jefferson ; ainsi que par le parti des Républicains, parti dissident issu du parti des Démocrates en 1854. Au niveau local, les Démocrates et les Républicains sont très proches. Au niveau national, le pouvoir alterne entre les deux formations depuis 160 ans.

Si par mimétisme avec le Parti Républicain des Etats Unis d’Amérique, « Les Républicains » en France choisissent comme animal totémique « l’éléphant », les mauvaises langues persiffleront
« Un éléphant, ça trompe énormément ».
Il est vrai que sur le même registre et toujours en s’inspirant des USA, « Les Républicains » pourront répondre
​« Cela vaut mieux que le coup de pied de l’âne démocrate ».

En Espagne, les Républicains, orientés à gauche et extrême gauche, sont ceux qui ont lutté contre les Nationalistes et Loyalistes durant la guerre civile espagnole entre 1936 et 1939. La mort de Franco en 1975 voit le retour de la monarchie en Espagne. Il était déjà décidé depuis 1969 que Juan Carlos serait le successeur de Franco. Il devient Roi d'Espagne deux jours après le décès de ce dernier. Il nomme Premier ministre l'ex-ministre franquiste Adolfo Suarez. L'amnistie est déclarée pour tous les prisonniers politiques, sauf ceux liés au terrorisme.

Une Mort Programmée : celle de l'UMP

Outre le fait de tourner la page de l'UMP pourquoi ce nom de "républicain" ? Les uns dénoncent l'utilisation de ce mot par le futur parti issu de l'UMP, les autres se félicitent de cette prise de position pour marquer une différence. Pourtant, les politiques et leurs communicants ne se sont guère montrés très créatifs ni inspirés : le "RPR", proposé par Henri Guaino, le "Rassemblement", proposé par Nadine Morano, "l'Union", proposé par Jean-Pierre Raffarin, le "Parti de la France", proposé par Guillaume Peltier et "Les Républicains", proposé par Nicolas Sarkozy, révèlent toutes les difficultés pour les composantes de la droite et du centre-droit de se retrouver autour d'une nouvelle dénomination.

En interrogeant des Parisiens dans le 6e arrondissement de Paris, Paris Tribune a recueilli, parmi les noms proposés, une idée de nom plutôt en phase avec l'électorat du centre droit, de droite, voire des souverainistes : ... . Mais son auteur ne souhaite pas qu'il soit diffusé. Sauf difficultés juridiques majeures, liées aux 88 noms de marques différentes déposés à l'INPI avec le mot "républicain", les membres de la future ex-UMP devraient voter sans surprise le 30 mai 2015 pour l'appellation "Les Républicains"




Les faits dans le 15e arrondissement | Les opinions dans le 15e arrondissement | Flash Paris 15