Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune

Ville de Paris : démission surprise du Premier adjoint au Maire

Bruno Julliard-Landau quitte Anne Hidalgo.


L'ex-Premier adjoint et adjoint à la Culture n'a pas de mots assez durs pour la Maire de Paris qu'il a soutenu en tant que porte-parole lors de sa campagne municipale en 2014.


        

Bruno Julliard lors de la conférence de presse précédant le conseil de Paris de juillet 2018 © VD/PT
Bruno Julliard lors de la conférence de presse précédant le conseil de Paris de juillet 2018 © VD/PT

Premier adjoint du 4 avril 2014 au 17 septembre 2018

Sous Bertrand Delanoë élu adjoint chargé de la Jeunesse de 2008 à 2012 puis chargé de la Culture de 2012 à 2014, Bruno Jullliard était le Premier adjoint d'Anne Hidalgo, chargé de la Culture, du 4 avril 2014 au 17 septembre 2018, date à laquelle son interview annonçant sa démission de l'Hôtel de Ville est publié dans Le Monde peu avant qu'il n'informe la Maire de Paris de sa décision.

Surprise, celle qui lui a demandé d'être à ses côtés pour les municipales de 2020 publie sur le réseau social Twitter :
"Je prends acte de la décision personnelle de @BrunoJulliard de mettre fin à ses mandats d'élu. Je respecte son choix. Je le remercie pour le travail accompli pendant ces quatre années à nos côtés."
Anne Hidalgo Maire de Paris le 17 septembre 2018 à 11h33.


Témoin de l'embarras causé par l'annonce surprise, Anne Hidalgo avait également twitté à la même minute :
"Je suis heureuse de nommer premier adjoint @egregoire, mon actuel adjoint en charge du budget, qui a toutes les qualités pour assumer cette importante responsabilité en faveur des Parisiennes et des Parisiens".
Anne Hidalgo Maire de Paris le 17 septembre 2018 à 11h33.

Le Préfet de région a par la suite reçu la lettre de démission de Bruno Julliard.

Le conseil de Paris doit élire ce lundi 24 septembre 2018 le nouveau Premier adjoint d'Anne Hidalgo pour le reste de la mandature 2014-2020. 

Or, le site Paris.fr annonce déjà le Premier adjoint de la Maire de Paris : Emmanuel Grégoire, actuellement "chargé de toutes les questions relatives au Budget, au financement et à la transformation des politiques publiques", et par ailleurs patron du PS de la Fédération de Paris. 
 

Bruno Julliard explique :
"Anne Hidalgo m'a proposé de prendre la direction de la campagne dans la perspective des élections municipales de 2020. J'ai pris, cet été, le temps de la réflexion avant de lui annoncer ce matin que je déclinais sa proposition. Ma démission est la suite logique de cette décision (...) Notre complémentarité initiale est devenue une incompatibilité. Je n'y crois plus. Je ne veux pas faire semblant".
Bruno Julliard dans Le Monde du 18 septembre 2018.


Puis il qualifie "le repli sur l'Hôtel de Ville", "l'exécution défaillante", "la précipitation dans le calendrier initial", "des erreurs et un manque de vigilance", "une certaine inconstance" d'Anne Hidalgo "et une manière de gouverner à l'instinct", "un déficit d'échanges et d'écoute (...) dans les décisions", "un manque d'authenticité dans le rapport à l'altérité démocratique", avant de déclarer "je ne serai jamais de ceux qui attaquent la méthode pour, en réalité, mettre en cause le fond".

Bruno Julliard ne souhaite qu'une chose : que sa démission provoque un sursaut avant les élections municipales.


Sur les réseaux sociaux, les louanges et les critiques se disputent la première place :
 
Bravo à @BrunoJulliard pur son honnêteté. Rare de voir un élu parler de désaccords de fond et dénoncer des méthodes de gouvernance.
 
Depuis longtemps cette personne qui n’a jamais travaillé de sa vie Si Mitterand n’avait pas permis à ces jeunes socialistes de rentrer en politique et fonctionnaires je me demande ce qu’il ferait aujourd’hui .des bons à rien que des idées sectaires
 
Excellente initiative de @BrunoJulliard j’espère que d’autres vont suivre! Chère @Anne_Hidalgo il est peut-être temps de se remettre en cause même si c’est sûrement trop en demander... #Paris devient une ville interdite aux personnes de banlieue par vos mesures ahurissantes
 
Le départ de B. Julliard:  un non événement. M'intéresse et m'interpelle le sort de ce jeune horticulteur qui veut, j'imagine, travailler et s'occuper de jardins. Je ne le connais pas. Mais je sais que ma ville a besoin de jardiniers. Cultivez votre jardin, chère Anne Hidalgo.
 
Bin lui il ne vous remercie pas !! Ne nous faites pas passer des vessies pour des lanternes SVP!!!
 
Quel lâcheur ce @BrunoJulliard ! Si tu as besoin d’un ami loyal, fidèle et courageux, je suis là ma chère @Anne_Hidalgo ! Et tous les copains de @Parisien_nes aussi ! Bisou 😘 


Marcel Campion sur BFM TV n'est pas le plus tendre avec l'ex-Premier adjoint qu'il qualifie de "mentor" d'Anne Hidalgo à l'origine de la fin du Marché de Noël et de la Grande Roue de Paris.

Les élus du groupe Les Républicains ne mâchent pas non plus leurs mots dans un communiqué égratignant également au passage Marcel Campion.
 

Sortie prévue en librairie le 26 septembre 2018.
Sortie prévue en librairie le 26 septembre 2018.
Anne Hidalgo, de son côté, surfe sur la démission - surprise et en profite pour faire plusieurs couvertures presse. Récemment, elle vient également de recevoir un prix pour rappeler qu'elle ne négocie rien : 
 
"C'est avec fierté que j'ai reçu le prix de la @EuropeanLung Fondation en cette matinée de Journée internationale de la qualité de l'air. L'air, c'est la vie et la vie ne se négocie pas. Le combat continue, pour notre #santé à tous !"
Anne Hidalgo sur Twitter le 19 septembre 2018.


Un pari osé, vu les circonstances.

 



20/09/2018 - 08:10



Paris les faits | Paris les opinions | Paris Pratique






Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com