Connectez-vous S'inscrire
Menu

Paris Tribune 100 % non produit par la Mairie. Autonome et indépendant. Si, si. Le journal que les élus regardent à la loupe.



09/12/2011 - 20:27
        

Yves Pozzo di Borgo contre le financement public pour Golgota picnic

Yves Pozzo di Borgo contre le financement public des oeuvres artistiques contrevenant au principe de laïcité.



La position de Yves Pozzo di Borgo au sujet de la pièce de théâtre Golgota Picnic.



Golgota Picnic : une pièce de l'auteur et metteur en scène argentin Rodrigo Garcia, dans laquelle Jésus Christ, son image et son message sont présentés comme étant la source de toutes les souffrances de l'humanité. Le spectacle d'art contemporain est joué au Théâtre du Rond-Point du 8 au 17 décembre 2011. La SARL du Théâtre du Rond-Point, située à deux pas du Rond-Point des Champs Elysées dans le 8e arrondissement de Paris, est une société de droit privé fonctionnant grâce à des subventions d'investissement et des subventions de fonctionnement de l'Etat, via le Ministère de la Culture et de la Communication, et de la Ville de Paris.

Lors de la conférence de presse de pré-conseil de Paris le 8 décembre 2011 à l'Hôtel de Ville, le sénateur centriste et conseiller de Paris du 7e arrondissement remet en cause l'aide financière publique accordée au Théâtre du Rond-Point lorsqu'est programmée une oeuvre artistique dénigrant la religion catholique. Pour ce faire, il a déposé le 7 décembre 2011 en commission des finances un amendement au projet de délibération de la Mairie de Paris 2011 DF 58, relatif au budget primitif d'investissement et de fonctionnement de la ville de Paris pour 2012.
Dans ce projet, la Mairie de Paris demande aux conseillers de Paris d'adopter une subvention de fonctionnement à la SARL du Théâtre du Rond-Point d'un montant de 1.026.562 euros. Selon Yves Pozzo di Borgo, l'oeuvre artistique Golgota Picnic, parce qu'elle "déstabilise" l'équilibre trouvé en France entre les religions, contrevient au principe de laïcité et ne doit pas faire l'objet d'un financement de la Ville de Paris : "Est-ce que dans l'attribution de subventions publiques, on peut financer des oeuvres qui provoquent un déséquilibre de l'ordre public ?" interroge-t-il.
Dans un débat qu'il espère "sans excès et de façon pondérée" au conseil de Paris de décembre, le président du groupe Centre et Indépendants explique l'amendement déposé : la subvention 2012 au Théâtre du Rond-Point doit être réduite de 28.125 euros, un montant calculé au prorata du nombre de représentations de Golgota Picnic sur le nombre total de représentations jouées au Théâtre du Rond-Point.
"Je suis pour la liberté de création (...) comme la Mairie de Paris et la Préfecture de police de Paris", plaide l'élu centriste, "et il ne faut pas y toucher (...) mais c'est la première fois qu'il y a une telle émotion dans la communauté catholique" explique-t-il. Regrettant les "manifestations extrémistes" et en "condamnant les catholiques intégristes", le conseiller de Paris qualifie l'émoi suscité par le spectacle Golgota Picnic d' "affaire grave".
"Ce n'est pas une affaire d'intégristes" martèle Yves Pozzo di Borgo "mais c'est la première fois où les évêques de France montent au créneau (...) il y a une énorme émotion aussi chez les musulmans de base qui ont été choqués" (ndlr : dans l'Islam, Jésus est considéré comme un prophète).

"C'est une question qui touche la société" souligne-t-il "et avec la crise économique" rappelle-t-il "il faut éviter ce genre de problème". "On est dans une société où il faut laisser la liberté complète mais il faut un débat parce qu'on distribue des subventions" résume un Yves Pozzo di Borgo qui ne souhaite être assimilé ni à un intégriste, ni à un anti-christianophobe.

Geneviève Bertrand, conseillère du 6e arrondissement et Présidente de la commission culture, a quant à elle été "sensibilisée bien avant l'arrivée de la pièce en France". Les personnes qui lui en ont parlé sont "soucieuses de l'irrespect, d'équilibre et d'équité entre les religions (...) elles se sentent blessées". Alors que les catholiques de base ne faisaient pas parler d'eux, jusqu'à Golgota Picnic, la centriste parle de prudence. Elle rappelle qu' "il y a une prudence à l'égard de la religion juive" et cite le maire socialiste du 3e arrondissement de Paris Pierre Aidenbaum : "effectivement dans la communauté juive, on ne supporterait pas ça".

Le débat sur l'amendement déposé par le groupe Centre et Indépendants au conseil de Paris risque d'être houleux. La majorité municipale va-t-elle diminuer la subvention de fonctionnement à la SARL du Théâtre du Rond-Point en cas de spectacle financé par les subventions publiques et dénigrant une religion ? La laïcité à la française est une neutralité laïque qui interdit de faire la promotion des religions comme de les dénigrer.
Le sénateur conseiller de Paris Yves Pozzo di Borgo - Photo : VD.
Le sénateur conseiller de Paris Yves Pozzo di Borgo - Photo : VD.

Amendement au projet de délibération de la Mairie de Paris 2011 DF 58

Budget primitif d'investissement et de fonctionnement de la ville de Paris pour 2012

Déposé par Yves POZZO di BORGO et les élus du groupe Centre et Indépendants
Considérant que la délibération 2011 DAC 39 attribue une subvention de fonctionnement à la SARL Théâtre du Rond-Point (8e) d'un montant de 1.026.562 euros et qu'une telle subvention de fonctionnement est attribuée chaque année à cette entreprise ;
Considérant que la laïcité impose à l'Etat et aux collectivités territoriales un principe de neutralité à l'égard des religions, qui leur interdit autant d'en faire la promotion que de les dénigrer ;
Considérant que l'Archevêché de Paris s'est ému du caractère visiblement anti-chrétien de la pièce de théâtre "Golgota Picnic" jouée au Théâtre du Rond-Point à partir du 8 décembre au 17 décembre, soit 10 jours ;
Considérant qu'il est surprenant qu'une subvention finance une pièce de théâtre contrevenant au principe de laïcité ;
Considérant que la subvention 2012 du Théâtre du Rond-Point doit en conséquence être réduite du montant de la fraction de la subvention de fonctionnement correspondant au spectacle "Golgota Picnic" ;
Sur la demande d'Yves POZZO di BORGO et les élus du groupe Centre et Indépendants, la subvention 2012 au Théâtre du Rond-Point est réduite de 28.125 euros.

Articles :
- 10 décembre 2011 :
Golgota Picnic : Jean-Michel Ribes, Frigide Barjot, Michael Lonsdale et les catholiques.
- Paris Tribune Indiscrétions le 10 décembre 2011 : Lyne Cohen-Solal sauve une crèche de Noël.


Les faits dans le 7e arrondissement | Les opinions dans le 7e arrondissement | Flash Paris 07


Publicités

Publicités



A propos de Paris Tribune

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

cookieassistant.com