Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune

Paris Tribune

Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite
www.paristribune.info

Yves Pozzo di Borgo contre le financement public pour Golgota picnic €

Yves Pozzo di Borgo contre le financement public des oeuvres artistiques contrevenant au principe de laïcité.


La position de Yves Pozzo di Borgo au sujet de la pièce de théâtre Golgota Picnic.

Connectez-vous à votre compte avec votre identifiant et mot de passe habituels.
Un micro-paiement est demandé pour l'autorisation d'accès à ce contenu (lecture de l'article) ou à ce service (poster votre petite annonce pendant 3 mois).
Yves Pozzo di Borgo contre le financement public pour Golgota picnic
Rédigé le Vendredi 9 Décembre 2011

Commentaires

1.Posté par Pol le 09/12/2011 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je soutiens totalement la position de Yves Pozzo di Borgo contre le financement public pour Golgota picnic.

2.Posté par Michel le 10/12/2011 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

- J'adresse donc mes plus vives félicitations à ces élus qui ont bien compris que le théâtre a des conséquences sur la sphère publique. Et ces conséquences sont parfois néfastes pour nos valeurs, nos racines, notre vivre-ensemble et l'ordre public.
On n'attaque donc pas la religion de l'autre sous prétexte de "théâtre", "art" ou liberté sans limite.


- Belle réponse de ces élus à l'argument des journalistes : "si vous n'aimez pas la pièce, n'allez pas la voir et laisser faire l'insulte au Christ". Et bien non, car le théâtre d'une ville n'est pas le salon d'un particulier. Le directeur d'un théâtre assume publiquement sa programmation ; les affiches s'étalent dans la ville ; les éventuelles polémiques se discutent dans la rue ; l'Etat accorde des subventions ; les thèmes abordés reflètent ou modifient la société dans laquelle on vit. Programmer un blasphème dans un théâtre n'a donc pas le même impact qu'un blasphème chez un particulier.

3.Posté par Vaea Devatine, Rédactrice en chef le 09/04/2012 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
et pour information,

Le référencement des articles sur www.paristribune.INFO repart.
Les lecteurs de Paris Tribune peuvent recréer des liens entre les articles publiés sur www.paristribune.INFO et leurs comptes Twitter, Facebook, sites et blogs.

Car les compteurs des articles publiés sur www.paristribune.INFO sont revenus à zéro.

Cela fait suite au retrait de l'Internet du site www. paris tribune .fr sans prévenir ni préavis pour des raisons inconnues (lire l'article Tentative de blocage des articles de Paris Tribune et appel aux dons). Des suites seront apportées à cette affaire.

La conséquence : tous les liens entre les articles publiés sur www. paris tribune .fr et les comtpes Twitter, Facebook, Google+, LinkedIn et les sites qui citaient nos articles avec une redirection internet ont été automatiquement supprimés avec le blocage de www. paris tribune .fr

C'est également le cas pour l'article Une journaliste victime d’une agression lors d’une opération de tractagequi comptabil...

Actu Mairie de Paris | 75001 Paris | 75002 Paris | 75003 Paris | 75004 Paris | 75005 Paris | 75006 Paris | 75007 Paris | 75008 Paris | 75009 Paris | 75010 Paris | 75011 Paris | 75012 Paris | 75013 Paris | 75014 Paris | 75015 Paris | 75016 Paris | 75017 Paris | 75018 Paris | 75019 Paris | 75020 Paris | Paris Débats | Paris Pratique



Publicité