Connectez-vous S'inscrire
Actus & Infos

Actualité des sorties : trouver l'exposition qu'il vous faut

Faites découvrir une attraction pour se détendre en s'instruisant en le publiant sur www.paristribune.info


Agenda des sorties, fêtes, spectacles, expositions, concerts, des loisirs

Pour soumettre en ligne un événement il faut se connecter ou bien s'inscrire gratuitement ou encore s'abonner.


Agenda
La 19e Traversée de Paris en Anciennes s’offre un parcours plein de bulles (sans modération)
Infos pratiques
le Dimanche 13 Janvier 2019, 08:00 - 15:00
94300 Vincennes
Soumis par : Quemy Anne
Description
Vincennes en Anciennes, première association française multimarque de voitures anciennes, est l’organisatrice des Traversées de Paris. À travers cet événement intergénérationnel, elle entend mettre à l’honneur le patrimoine roulant (automobiles, motos, vélos, bus, tracteurs et utilitaires légers).

Pour bien commencer l’année, plus de 700 véhicules de plus de 30 ans seront réunis au départ du Château de Vincennes pour un parcours parisien dont le thème séduira petits et grands : la Bande Dessinée.

L’aventure est au coin de la rue
Qui n’a jamais rêvé de vivre les aventures trépidantes des héros de Bande Dessinée ? Dans bien des albums, la capitale constitue un terrain de jeu idéal pour les épopées les plus échevelées. Nombreux sont les monuments parisiens qui ont été magnifiés et immortalisés par les dessins de Jacques Tardi, Edgar P. Jacobs, Jean Van Hamme et autres talents du 9e art.

De la même façon, les voitures apparaissent dans les albums sous leur meilleur jour et sont partie prenante de l’intrigue. Elles révèlent même parfois la personnalité de leur propriétaire. Que serait Gaston Lagaffe sans sa Fiat 509 ? La Seat Ibiza n’a-t-elle pas été inspirée par la série Michel Vaillant dont le sujet central est le sport automobile ?

Parmi les voitures emblématiques le plus souvent croquées qui participeront à la Traversée de Paris : la 2CV (Tintin, Boule et Bill), les Porsche de Ric Hochet, la Ford T, héroïne d’une série de 15 albums de Francis et Maurice Tillieux, la Jeep (Tintin), la Morgan (Blake et Mortimer), la Cadillac (Canardo), la Dauphine (dans la série Lucien), les DS, Coccinelle, Fiat 500, Traction avant (série Les enquêtes de Margot)…
Dans les BD, certains auteurs donnent libre cours à leur imagination ainsi Franquin et la Turbotraction de Spirou ou Jean-Claude Mézières et ses taxis volants. Ces curiosités automobiles ne feront pas partie de la Traversée de Paris.

L’itinéraire, d’une trentaine de kilomètres, suivra les traces d’Adèle Blanc-Sec, de Nestor Burma, Blake et Mortimer, Michel Vaillant et même de Lucky Luke … Une expérience inédite où la fiction côtoiera la réalité.
Une partie des voitures sera exposée à partir de 12h jusqu’à 15h00 (en fonction de la météo) sur l’esplanade du château de Vincennes.
Des bus anciens sont mis à la disposition du public au départ de l’esplanade du château de Vincennes (réservation obligatoire via le site de l'association - nombre de places limitées : 10 €).

Informations pratiques – dimanche 13 janvier 2019
Départ des voitures entre 8h et 8h45 de l’esplanade du château de Vincennes.
Arrivée vers 12 h/12h30 esplanade du château de Vincennes où une partie des voitures sera exposée jusqu’à 15h.
Renseignements pratiques et/ou réservation dans les bus anciens (dans la limite des places disponibles) : fiche téléchargeable sur le site http://www.vincennesenanciennes.com - Prix : 10 € (bus)




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune. Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses vingt cantons et l'un des vingt arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.