Connectez-vous S'inscrire
Portail Paris Tribune
Actualités

formELLES - la femme dénudée dans la photographie hongroise



        

formELLES - la femme dénudée dans la photographie hongroise
Sujet éternel de l’art pictural, le corps humain représente depuis toujours un univers à part. Le corps de la femme, tant étudié, reste une énigme et un objet de prédilection pour les photographes de tous les temps. Avec sa plasticité pure, la femme nue était le sujet tant aimé des plus grands photographes hongrois du début du 20e siècle, Brassaï, Munkácsi et Kertész. Suite à des changements politico- sociaux caractéristiques de l’époque, le corps féminin, jusque- là identifié soit comme une « sainte » dans le rôle maternel, soit dans un rôle méprisé, notamment celui d’une prostitué, commence à chercher une identité féminine. Une identité sexuelle, une existence à part entière et à juste titre, une représentation artistique de la femme, qui vient rompre avec cette image de mère-prostitué. Et cela était bien plus spécifique en Europe de l’est et notamment en Hongrie où les rôles homme-femme étaient plus rigides, qu’à l’Ouest. C’est ce phénomène que l’on voit se manifester sur ces photos du début du siècle, une recherche de soi, qui coïncidait au développement des techniques photographiques de l’époque.
L’exposition « formELLES » met en relation ces photographes du début du 20e siècle avec des photos de nu contemporaines. Elle montre la transformation de cette identité féminine dans la photographie hongroise jusqu’à nos jours. Comment est-on passer de la représentation du corps féminin idéalisé à une représentation en nouvelle quête d’identité? Le choix subjectif de ces photographies en témoigne. Vides de tout contexte, ses corps nus féminins sont des empruntes de l’histoire, de ses moeurs, de ses conceptions de beauté...


Tibor CSöRGEő : Nu avec des grappes de raisin, années 1930 é
04/11/2010 - 12:31

Le journal Paris Tribune | Le journal du 1er arrondissement | Le journal du 2e arrondissement | Le journal du 3e arrondissement | Le journal du 4e arrondissement | Le journal du 5e arrondissement | Le journal du 6e arrondissement | Le journal du 7e arrondissement | Le journal du 8e arrondissement | Le journal du 9e arrondissement | Le journal du 10e arrondissement | Le journal du 11e arrondissement | Le journal du 12e arrondissement | Le journal du 13e arrondissement | Le journal du 14e arrondissement | Le journal du 15e arrondissement | Le journal du 16e arrondissement | Le journal du 17e arrondissement | Le journal du 18e arrondissement | Le journal du 19e arrondissement | Le journal du 20e arrondissement | Grand Paris Tribune | Fontenay Tribune | Le journal en France | Māʻohi Tribune | Le journal en Europe | Libye Tribune | Le journal dans le Monde | Arts Cuisine et Bien-être | Ventes aux enchères | Scope | Sports | Ephéméride | Livres | Ils sont cités | Révolution Française | La rédaction | La régie | Le journal





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris.

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux.

Par ailleurs, l'humour caustique présent dans certains articles risque de heurter la susceptibilité des personnes citées.

cookieassistant.com