Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune

Paris Tribune

Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Grippe : la téléconsultation en plein boom comme l'épidémie  11/02/2019

Il n'y a pas de bonne application à télécharger : il faut avant tout prendre contact avec son médecin traitant


Un des moyens d'attraper la grippe est d'aller dans une salle d'attente chez le médecin : une contamination par des micro-goutelettes émises par les toux des personnes touchées ou bien en touchant des objets ayant été en contact avec une personne grippée.


Un des moyens de ne pas attraper la grippe : la téléconsultation via une application à télécharger sur son téléphone. Les frais sont pris en charge par la sécurité sociale si elle a été proposée par le médecin. Sinon, il existe une autre possibilité : les plateformes proposées par les mutuelles, au tarif moyen de 7 € pour une consultation d'une quinzaine de minutes. L'ordonnance est envoyée par email pour pouvoir acheter les médicaments prescrits à la pharmacie.

Virions grippaux (Myxovirus influenza) quittant leur cellule hôte grossis cent mille fois © Cynthia Goldsmith Content Providers(s)- CDC Dr. Terrence Tumpey

Comptes de campagne de La France Insoumise à l'élection présidentielle : le directeur de campagne perquisitionné à son domicile  07/02/2019

Fin de la conférence de presse de La France Insoumise

Diffusée en direct sur YouTube ce jeudi 7 février de 16h40 à 17h10, elle intervient suite à la perquisition au domicile de Manuel Bompard, directeur des campagnes de la France insoumise et numéro 2 de la liste aux élections européennes. Manuel Bompard a affirmé à l'AFP ce matin avoir été perquisitionné pendant cinq heures à son domicile de Toulouse, dans le cadre de l'enquête sur les comptes de campagne de LFI pour la présidentielle.

Conférence de presse de La France Insoumise le 7 février 2019 avec Alexis Corbière

Justice : le procès de Denis Baupin en diffamation contre des femmes, Mediapart et France Inter bat son plein  06/02/2019

Le procès intenté par Denis Baupin pour diffamation


Denis Baupin, partie civile, attaque en diffamation deux media et des femmes qui se sont exprimées sur ce qui leur est arrivé. Le procès a débuté lundi 4 février 2019. La salle est comble autant que les ascenseurs et les escaliers mécaniques sont vides : "c'est tellement plus vrai que plein de relations superficielles", pour reprendre l'un des SMS produits par l'une des femmes. Le procès se tient après que le Parquet ait classé sans suite les plaintes pour harcèlement révélées en 2016 par Mediapart et France Inter, les faits étant prescrits.


La chambre de la presse, la 17e chambre correctionnelle dans le nouveau tribunal de grande instance de Paris dans le 17e arrondissement, est présidée par le magistrat Thomas Rondeau. La partie civile n'est pas présente. Au moment de l'affaire, Denis Baupin, ex conseiller de Paris dans le 20e arrondissement, ex adjoint au Maire de Paris, ex député, s'était défini comme un « libertin incompris » et avoir « longtemps été dans le registre de la séduction et dans une forme de libertinage correspondant à la culture des écologistes ». Depuis, il s'est retiré de la vie politique. Le procès se poursuit jusqu'au 8 février.

Tribunal de Grande Instance de Paris - www.paristribune.info

1 2 3 4 5 » ... 658


Publicité