Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune

Paris Tribune

Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

François Fillon annonce officiellement être candidat aux législatives à Paris en 2012  15/10/2011

Après avoir déclaré "le moment venu, je serai à vos côtés pour mener la campagne législative à Paris", le mercredi 12 octobre 2011 à l'occasion d'une remise de décorations à Matignon, notamment à Laurence Douvin, conseillère de Paris du 17e arrondissement et vice-présidente du groupe UMP au conseil de Paris, François Fillon vient d'être plus précis.
Le Premier ministre vient de déclarer lors du 63e congrès des maires à La Ferté-Bernard dans la Sarthe le 15 octobre 2011 : "J'ai dit que je solliciterais la confiance des Parisiens aux prochaines législatives. Je suis fier de mes racines sarthoises, je ne les romprai jamais, je les porte en moi mais je ressens la volonté de passer la main. Dans la vie, il faut se fixer de nouveaux défis".
Rachida Dati avait annoncé le 13 octobre 2011 sur les ondes de Radio Classique et sur le plateau de la chaîne parlementaire Public Sénat : "ou François Fillon veut venir à Paris et il veut venir nous aider à conquérir Paris, il n’y a aucun problème. Il y a des circonscriptions à l'Est parisien dont nous avons besoin pour reconquérir Paris (...) ce sera un défi à la hauteur du Premier ministre (...) Ou alors il souhaite une circonscription de confort pour des convenances personnelles et ça, les Parisiens ne l'accepteront pas et ne le supporteront pas."
Si on ne sait pas encore dans quelle circonscription de Paris François Fillon souhaite être élu député, son annonce officialise la guerre avec la maire du 7e arrondissement qui se sent menacée, Rachida Dati voulant également être élue député de Paris en 2012.

- Article du 15 octobre 2011 : Rachida Dati ne veut pas de François Fillon sur ses terres.
- Paris Tribune indiscrétions du 18 octobre 2011 : Jean-Pierre Lecoq brigue un siège de député.

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.


Publicité