Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune

Paris Tribune

   
Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation

Actus brèves

Penelope Fillon dans « Envoyé Spécial » : Qui a dit quoi ?  03/02/2017

Penelope Fillon dans « Envoyé Spécial »
France 2 a diffusé le 2 février 2017 dans « Envoyé Spécial » des extraits terribles pour le couple Fillon.

Il ressort aussi de l'article publié dans The Guardian.com que la journaliste Kim Wellsher n'a jamais posé à Penelope Fillon la question « travaillez-vous pour votre mari ? » puisque, précise-t-elle, ce n'était pas l'angle de son reportage. 

Il n'en reste pas moins vrai que le famille Fillon a perçu en toute légalité une somme d'argent colossale. Et le spécialiste des dépenses de l'Etat et du Parlement René Dozières (PS) de conclure dans un hebdomadaire :
 
« Pour le moment, rien n'est illégal ».
René Dozières (PS), Le Point.fr le 27 janvier 2017

Tous les Français attendent les conclusions de l'enquête préliminaire.

Article lié : Penelope Fillon dans « Envoyé Spécial » : la journaliste Kim Willsher rectifie des informations.
 

 

Commentaires

1.Posté par Elodie CHATRAIN, FROM PARIS TRIBUNE le 03/02/2017 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un commentaire publié sur Facebook

Comment une télé d'état n'arrive pas à se payer un bon traducteur

2.Posté par La rédaction PARIS TRIBUNE le 03/02/2017 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une autre erreur de traduction :

"I have never been actually" peut se traduire en français par "Je n'ai pas vraiment été" et non pas par "Je n'ai pas été".

Nouveau commentaire :
Twitter

En soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Paris Tribune a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Paris Tribune ne cautionne pas les opinions exprimées qui seront publiées si elles respectent la Loi et la jurisprudence ainsi que la Nétiquette, ou la politesse sur internet, avec Net (pour la contraction d'Internet), éthique (pour le comportement social) et étiquette (pour le code de conduite).