Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune

Paris Tribune

     
Les arrondissements de Paris à la Une en assistant aux réunions publiques et par un travail d'investigation

Actus brèves

Understatement british : décodage de l'interview de Penelope Fillon  11/02/2017

L'understatement consiste chez nos amis les Anglais à minimiser la réalité des choses. Il fait parler avec tact et une apparente douceur des mots, avec souvent une intonation caractéristique. Par exemple, la phrase "You don't say !" énoncée sur un ton perplexe permet de traiter votre interlocuteur de menteur mieux qu'avec n'importe quel mot du dictionnaire. 

Dans l'interview intégrale au Sunday Telegraph de mai 2007 que diffuse Envoyé Spécial  sur internet depuis le 10 février 2017, en lieu et place de l'émission Envoyé Spécial du 2 février 2017 qui a fait polémique, les mots utilisés par Penelope épouse Fillon sont-ils à prendre "with a pinch of salt", les termes utilisés n'étant pas toujours à prendre au pied de la lettre ?

Les Anglais, c'est bien connu, ne disent pas les choses comme les Français. Ils cultivent l’art de l’under-statement : ce qu'ils disent ne correspond pas toujours à ce qu'ils semblent penser. Penelope Fillon n'échappe pas à la règle. 
   

Commentaires

1.Posté par Ilsvontou COMMECA le 12/02/2017 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

you do'nt say ? je ne connoissons pas ce langage!

Nouveau commentaire :
Twitter

En soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Paris Tribune a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Paris Tribune ne cautionne pas les opinions exprimées qui seront publiées si elles respectent la Loi et la jurisprudence ainsi que la Nétiquette, ou la politesse sur internet, avec Net (pour la contraction d'Internet), éthique (pour le comportement social) et étiquette (pour le code de conduite).