Quantcast
Connectez-vous S'inscrire
Paris Tribune
Paris Tribune

Paris Tribune

Actualités des arrondissements de Paris et au-delà
Publier en ligne
Agenda
Petites annonces
Newsletter
Inscription gratuite

Understatement british : décodage de l'interview de Penelope Fillon  11/02/2017

L'understatement consiste chez nos amis les Anglais à minimiser la réalité des choses. Il fait parler avec tact et une apparente douceur des mots, avec souvent une intonation caractéristique. Par exemple, la phrase "You don't say !" énoncée sur un ton perplexe permet de traiter votre interlocuteur de menteur mieux qu'avec n'importe quel mot du dictionnaire. 

Dans l'interview intégrale au Sunday Telegraph de mai 2007 que diffuse Envoyé Spécial  sur internet depuis le 10 février 2017, en lieu et place de l'émission Envoyé Spécial du 2 février 2017 qui a fait polémique, les mots utilisés par Penelope épouse Fillon sont-ils à prendre "with a pinch of salt", les termes utilisés n'étant pas toujours à prendre au pied de la lettre ?

Les Anglais, c'est bien connu, ne disent pas les choses comme les Français. Ils cultivent l’art de l’under-statement : ce qu'ils disent ne correspond pas toujours à ce qu'ils semblent penser. Penelope Fillon n'échappe pas à la règle. 
   

Nouveau commentaire :

Les opinions sont libres à la condition de respecter les limites fixées par la Loi et par la jurisprudence.


Publicité