Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



06/08/2012 - 12:20
        

6 août 1945, une bombe change le monde

67e anniversaire de la bombe d'Hiroshima.



A 8h15 le 6 août 1945, la première bombe nucléaire atomique explose causant la mort de quelques 140 000 personnes.



L'ère de la peur nucléaire commence.
L'intelligence des hommes et leur instinct belliqueux nourrissent la folie destructrice.
Le justificatif de la bombe H en 1945 est sa capacité de mettre fin à la seconde guerre mondiale en obtenant la capitulation du Japon, puissance de l'axe.
La condamnation de la bombe H est la croyance que la diplomatie peut éviter les conflits ou y mettre fin sans horreur.

Le 6 août 1945 est-elle la date fondatrice d'un terrorisme d'Etat ?

Ou bien les morts d'Hiroshima le 6 août puis ceux de Nagasaki le 9 ont-ils épargnés des vies humaines alors que la guerre entre les Etats-Unis d'Amérique et l'Empire du Japon était terrible ?

Les hommes ne sont-ils que des chiens de paille destinés aux sacrifices comme le notait Lao Tseu avant de franchir la Grande Muraille de Chine ?

Paris Tribune invite à un moment de recueillement le 6 août pour toutes les victimes sacrifiées par l'Histoire.


Lire : classé patrimoine mondial, le seul batiment près de l'épicentre de l'explosion dont le squelette reste debout après l'explosion de la bombe H :
le Mémorial de la Paix d'Hiroshima, Dôme de Genbaku.
Le Dôme de Genbaku, seul bâtiment à rester debout après l'explosion de la première bombe atomique, le 6 août 1945 à Hiroshima © nyiragongo - Fotolia.com.
Le Dôme de Genbaku, seul bâtiment à rester debout après l'explosion de la première bombe atomique, le 6 août 1945 à Hiroshima © nyiragongo - Fotolia.com.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.