Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



23/04/2012 - 17:21
        

Analyse d'Yves Pozzo di Borgo sur les résultats du 1er tour

Le Nouveau Centre à Paris, pro François Bayrou (Modem), et le 2e tour de l'élection présidentielle.



Pour Yves Pozzo di Borgo, les centristes « représentent un tiers de l’opposition parisienne. »



Dans un communiqué du 23 avril 2012, Yves Pozzo bi Borgo, sénateur du Nouveau Centre qui a soutenu François Bayrou à l'élection présidentielle « pour reconstruire le centre », livre son analyse sur le score du candidat centriste qui n'est pas parvenu au 2e tour.

« Les Français ont choisi de placer le candidat du Parti Socialiste en tête du premier tour.

J’y vois avant tout l’expression d’une crainte vis-à-vis de l’avenir et de la crise économique mondiale qui frappe les pays européens. Je note avec une grande inquiétude que les extrêmes recueillent plus de 30 % des voix.

Le discours responsable et pédagogique de François Bayrou a malheureusement moins séduit que celui des candidats populistes. Je le regrette.

Un Conseil départemental du Nouveau Centre Paris se réunira mercredi soir pour décider de notre position au second tour.

Le score du candidat centriste est conforme aux prévisions. Il constitue un socle intéressant pour esquisser un rassemblement des centristes. Les centristes représentent toujours près d’1/3 des voix de la droite et du centre, à Paris comme en France.

Concernant spécifiquement Paris, le score des centristes est légèrement supérieur à la moyenne nationale. Malgré un contexte national difficile, nous sommes en troisième position dans 10 des 20 arrondissements de Paris, notamment dans les 8 arrondissements de l’opposition municipale, ce qui confirme un ancrage électoral de centre droit, mais aussi dans les 2e et 9e arrondissements.

Cela ne peut que conforter l’existence politique d’un centre incontournable à Paris, son groupe constituant la troisième force du Conseil de Paris. »

La place du groupe Centre et Indépendants au Conseil de Paris, entre le groupe UMPPA et le groupe PSRGA - Photo : VD.
La place du groupe Centre et Indépendants au Conseil de Paris, entre le groupe UMPPA et le groupe PSRGA - Photo : VD.
Le centre, un parti d'opposition à l'Assemblée nationale et au conseil de Paris ?

La quadrature du cercle centriste est loin d'être résolue pour les 11 centristes membres du groupe Centre et Indépendants au conseil de Paris, sous la présidence du sénateur et conseiller de Paris du 7e arrondissement.

Après l'accord avec l'UMP pour constituer un groupe au conseil de Paris, après l'accord avec le Parti Radical pour présenter des candidats communs aux législatives dans la capitale, « excepté dans les circonscriptions où un député UMP se représente », un autre accord pourrait voir le jour avec l'UMP.

Entamées bien avant le 1er tour, les négociations sont en cours.

Réponse pour la consigne de vote pour le 2e tour de l'élection présidentielle le 25 avril au soir, lors du Conseil départemental du Nouveau Centre Paris ; et le 6 mai au soir, une fois le futur président de la République élu.

- Article du 21 avril 2012 : Scandales sanitaires : ces ONG qui interpellent les candidats.
- Les indiscrétions de Paris Tribune du 27 mars 2012 : Yves Pozzo di Borgo et d'autres lancent la recomposition du Centre.
- Les indiscrétions de Paris Tribune du 14 février 2012 : Yves Pozzo di Borgo appelle Hervé Morin à soutenir François Bayrou.
- Les indiscrétions de Paris Tribune du 31 janvier 2012 : Yves Pozzo du Borgo dévoilera la liste de l'ARES.



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.