Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



10/09/2013 - 17:00
        

Après Max, alias Jean Moulin : Joachim Gauck

Paris : Réception à l'Hôtel de Ville pour le président de la République fédérale d'Allemagne Joachim Gauck.



Une visite historique du président allemand à l'Hôtel de Ville de Paris, 10 jours après l'évocation par la ville du héros national Jean Moulin, Chef de la Résistance torturé à mort par la Gestapo, à l'occasion du 69e anniversaire de la Libération de Paris.



Après avoir commémoré le 25 août 2013, les "70 ans du Conseil national de la Résistance et de son programme", l'Hôtel de Ville de Paris s'est paré des couleurs du drapeau allemand pour la visite historique en France du président de la République fédérale d'Allemagne, Joachim Gauck. Attendu avec François Hollande le 4 septembre à Oradour-sur-Glane dans la Haute-Vienne, où furent commises les atrocités de la guerre dans la France occupée, il fut également reçu le même jour à l'Hôtel de Ville dans le IVe arrondissement où une cérémonie était donnée en son honneur en fin de matinée.

4 septembre 2013 : éloges des valeurs de l'amitié franco-allemande entre Paris et Berlin

De fiers cavaliers de la Garde républicaine ont salué à l'Hôtel de Ville le président de la République fédérale d'Allemagne, Joachim Gauck, en visite officielle à Paris du 3 au 5 septembre 2013.

Accompagné par Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger et de la Francophonie, et Anne Hidalgo sa première adjointe, Bertrand Delanoë est revenu dans son discours sur la commémoration des 50 ans du Traité de l'Elysée, traité d'amitié franco-allemand, qui s'est tenue à Berlin lors d'une séance commune de l'Assemblée nationale et du Bundestag. Sans oublier de souligner les 25 ans du pacte d'amitié liant les deux capitales, Berlin et Paris.

En lien avec la commémoration récente de la Libération de Paris 10 jours plus tôt, le Maire de Paris a tenu à rendre une nouvelle fois hommage à sa patrie, la France, aux résistants sous l'occupation nazi allemande, au héros national Chef de la Résistance Jean Moulin, avant de faire l'éloge de la démocratie et des actions communes entre la France et l'Allemagne, non seulement au niveau européen mais au niveau international. Le défi Syrien était dans toutes les têtes.

Le président allemand Joachim Gauck a conclu la cérémonie officielle en évoquant les défis en terme de sécurité en l'Afrique et par un hommage appuyé à un homme politique Français reconnu par tous : Robert Schuman (1886 - 1963), considéré comme l'un des pères fondateurs de la construction européenne, celui qui a réussi à réconcilier le peuple français et le peuple allemand.



Les faits à Paris | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.