Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



11/05/2012 - 13:45
Vaea Devatine et Elodie Châtrain
        

Bertrand Delanoë : "que la capitale soit en harmonie avec un président de gauche"

Les futures relations entre la Mairie de Paris et l'Elysée ?



Première déclaration de Bertrand Delanoë, Maire de Paris, à l'annonce des résultats du 2e tour de l'élection présidentielle.



Dans un communiqué, la mairie de Paris vient d'annoncer que "le nouveau Président de la République sera reçu, conformément à la tradition républicaine, par le Maire de Paris et l'ensemble des élus de la capitale, le jour de son installation, le mardi 15 mai 2012. Cette cérémonie sera retransmise sur écran géant. Rendez-vous à 14h30 sur le parvis de l'Hôtel de Ville."

55,60 % à Paris en faveur de François Hollande, soit plus que la moyenne nationale, c'est une première. Autre fait : le 5e arrondissement de Paris met en tête François Hollande devant Nicolas Sarkozy.

Le 6 mai 2012 dans la soirée, ils étaient 4 adjoints au Maire sur 37 à être passé par la salle de presse à la Mairie de Paris, livrant tous les résultats en direct.

Autour de Bertrand Delanoë commentant la victoire de François Hollande dans la capitale : Anne Hidalgo (PS), première adjointe au Maire de Paris chargée de l'urbanisme et de l'architecture, Jean-Louis Missika (Socio-professionnel inscrit sur la liste PSRGA) adjoint chargé de l'innovation, de la recherche et des universités et Christian Sautter (PS), adjoint chargé de l'emploi, du développement économique et de l'attractivité internationale ; sans oublier Denis Baupin (EELV), adjoint chargé du developpement durable, de l'environnement et du plan climat.

Face à la presse, Bertrand Delanoë ne tarit pas d'éloges sur la victoire de la gauche, le signe d'"une culture politique en harmonie avec les progressistes parisiens."

"J'ai eu l'honneur d'une majorité depuis plus de 10 ans" avec "cette manière d'être responsable (...) et proche des Parisiens (...) je me réjouis de cette victoire (...) que la capitale soit en harmonie avec un président de gauche."

Le Maire de Paris pose la question de savoir "ce que Paris peut attendre d'un président de gauche" en précisant que "François Hollande n'a que des amis dans l'équipe municipale et je serai heureux de l'accueillir."

"Si je peux l'aider sur sa politique..." poursuit Bertrand Delanoë qui rappelle "une harmonie de conviction (...) et en tant que Maire de Paris (...) j'ai l'intention d'être actif.

Une journaliste : "Allez-vous jouer un rôle dans le prochain gouvernement ?"
Bertrand Delanoë : "François Hollande n'en a surtout parlé à personne (...) toutes les rumeurs sont bidon. J'aime la fonction que j'exerce et quoiqu'il arrive, j'apporterai tout ce que je peux pour qu'il réussisse.

La voie a été ouverte par Ségolène Royal en 2007. La rédaction de Paris Tribune fait le pronostic suivant : si Ségolène Royal est élue députée en juin 2012, l'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle pourrait devenir la future présidente de l'Assemblée nationale.


Articles :
- 18 mai 2012 : François Hollande à l'Hôtel de Ville de Paris.
- 10 mai 2012 : Le Conseil constitutionnel valide le 10 mai 2012 la victoire du socialiste François Hollande.



Les faits à Paris | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.