Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



03/08/2009 - 19:00
Morgane Merlin
        

C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !

Sixième Tribune



Au milieu des légumes, fruits ou fromages, une odeur inhabituelle vient chatouiller les narines le mardi et le dimanche matin sur le marché bio du boulevard Raspail. Le jus d’herbe propulse les parisiens en pleine nature. Avis aux amateurs !



C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !
A la menthe, au persil, au jus d’orange, d'épinard ou à l'eau de source, le jus d’herbe se décline en une large palette de saveurs. En vente sur le marché bio du boulevard Raspail depuis 9 ans, il se déguste également pur, aux pommes ou à la courgette.

Une habituée apporte elle-même son gingembre. Extrait sur le champ avec de l'herbe, la boisson procure une fraîcheur aussi tonique qu'inattendue grâce à son concentré de chlorophylle. Le mélange de 10cl à 3,50 euros attire par sa couleur, son goût ou ses bienfaits. On le surnomme parfois élixir de rajeunissement, mais la productrice Hermione Boehrer basée en Seine et Marne ne vend que des herbes bio : « Nous n’avons pas le droit de vendre des "vertus" et le jus d'herbe n'est pas une façon de se soigner». Pourtant, le jus d’herbe est reconnu comme un excellent antioxydant et procure une grande énergie. « Les sportifs de haut niveau et les comédiens en boivent régulièrement » affirme-t-elle. Le jus d’herbe donne la forme, mais pour Myriam, une consommatrice régulière, « c’est purement psychologique, on se dit qu’on se fait du bien ».
C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !

On en prend de la graine !

Pour que les amateurs de nature puissent concocter eux-mêmes leur jus à domicile, Hermione Boehrer vend des carrés d’herbe prêts à l'emploi. Son herbe ne ressemble en rien à celle de nos pelouses. Ce sont de jeunes pousses de blé (doux au goût) ou d’orge (très digeste mais plus amer) qui ne contiennent pas de gluten, pourtant habituellement présent dans les deux céréales et responsable d'allergies au niveau intestinal (maladie coeliaque ou intolérance au gluten). Mais le jus d'orge ou de blé chez soi a un prix : il faut débourser 375 euros pour acquérir l’extracteur. A défaut de pouvoir se faire plaisir à la maison, on peut aussi faire plaisir… à son chat. Gary Svetlana vient acheter un pot à 2 euros pour son compagnon à poil court qui «adore ça».
C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !

Ca pousse en France…

En une demi-heure, ce sont près de quinze personnes qui goûtent la préparation chlorophyllienne. De plus en plus connue en France, elle fait fureur aux Etats-Unis et jouit d'une large popularité en Angleterre. Le caviste Juan Sanchez de la Fish Boissonnerie (69 rue de Seine) vient tous les dimanches depuis un an et demi. « Avec un peu de rhum, on pourrait faire de bons cocktails… » médite-t-il. Parmi les connaisseurs se tient une jeune femme qui n’attend pas le week-end pour acheter son petit verre magique. Elle se rend au restaurant diététique Cojean au Bon Marché qui propose également du jus d’herbe de blé. Les curieux prennent des airs écœurés ou intrigués.
C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !

Autour des indignations « Mais c’est du gazon ! » et « On n’est pas des vaches ! », Hassan tente l’expérience d'emblée avec du jus d’herbe pur. En préparant sa boisson, Merita Pashaj, qui seconde Hermione Boehrer depuis 4 ans, conseille quand même : « Buvez doucement ! ».

Voir la video du jus d'herbe.
C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !

C’est vert et c’est bio, le jus d’herbe frais fait fureur !




Et aussi
< >

Samedi 21 Janvier 2017 - 15:17 21 Janvier le jour des câlins

Mercredi 11 Mars 2015 - 19:26 Atelier Sophro-Décideurs

Vendredi 22 Février 2013 - 09:30 Zoom sur le coaching en développement personnel

Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.