Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Vidéos les plus récentes
Infos Paris
02/06/2017
Infos cosmopolites
16/11/2015
1 sur 13
Autres infos
Lundi 10 Décembre 2012 - 18:13


        

Coup de théâtre dans le procès intenté par Valérie Trierweiler

Une matinée au Palais de Justice de Paris.


Trois lettres communiquées la veille de l'audience de plaidoirie : de François Hollande, de Manuel Valls et de l'épouse du Président de la République de Tunisie.




L'audience commence à 10h35 quand le coup de théâtre se produit.

Les avocats de la défense soulèvent de nombreuses difficultés de procédure.

Les avocates de Valérie Trierweiler ont communiquét aux avocats de la défense la veille de l'audience le dimanche 9 décembre 2012 à 13h de nouvelles pièces : 3 lettres.

Parmi les 3 lettres, une lettre de François Hollande en date du 25 novembre 2012. Le Président de la République est également le Président du Conseil Supérieur de la Magistrature.

Et une lettre de Manuel Valls, sur du papier à en-tête du ministère de l'Intérieur, en date du 27 novembre 2012. Depuis Napoléon Ier, le Ministre de l'Intérieur est également Ministre des Cultes.

Après en avoir délibéré pendant 35 minutes, le Tribunal décide de trancher les points de procédure dans un jugement qui sera rendu le 28 janvier 2013.

A suivre sur Paris Tribune, le compte-rendu d'audience...


- Article du 10 novembre 2012 :
Valérie Trierweiler porte plainte contre une des biographies qui lui sont consacrées.

Maître Olivier Pardo, avocat au Barreau de Paris, et Yves Derai, éditeur des Editions du Moment.
Maître Olivier Pardo, avocat au Barreau de Paris, et Yves Derai, éditeur des Editions du Moment.

Maître Frédérique Giffard, avocate au Barreau de Paris - Photo :VD.
Maître Frédérique Giffard, avocate au Barreau de Paris - Photo :VD.





Et aussi
< >

Dimanche 15 Janvier 2017 - 10:01 Drôles d’amis sur Facebook

Dimanche 15 Janvier 2017 - 10:00 Demande de récusation : le premier arrêt en 2017




Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.




Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.