Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



14/12/2012 - 16:26
JC Baert
        

Des statistiques officielles dérangeantes

Texte participatif de JC Baert.



Des statistiques sur le dépistage néonatal de la drépanocytose en France qui livrent des informations sur les statistiques ethniques en France.



Un article sur "Le dépistage néonatal de la drépanocytose en France" de l'Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE).

Des statistiques officielles dérangeantes dans un pays qui interdit certains recensements de population.

La carte ci-dessous a été publiée par l’INVS (Institut de Veille Sanitaire), établissement public français rattaché au ministère de la Santé.

Elle montre le pourcentage de naissances en France concernées par le risque de drépanocytose, une affection qui concerne quasi-exclusivement les populations extra-européennes et principalement "originaires des Antilles, d’Afrique noire mais aussi d’Afrique du Nord". 31,5% des naissances en France sont d' origine extra-européenne et Afrique du nord.

On peut en conclure aussi que la population française est donc constituée à 31,5% de non européens (puisque pour être dépisté il faut que les 2 parents soient non européens).
En chiffres : 20,5 millions de personnes sur 65,3 millions au total.

(c) Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE). Bilan d’activité 2010. Paris : AFDPHE ; 2010. 96 p. Disponible à : http:// www.afdphe.org/ewb_pages/a/administration-1347.php
(c) Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE). Bilan d’activité 2010. Paris : AFDPHE ; 2010. 96 p. Disponible à : http:// www.afdphe.org/ewb_pages/a/administration-1347.php
Note de la rédaction :

L'article publié le 3 juillet 2012 et écrit par Josiane Bardakdjian-Michau et Michel Roussey de l'Association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE) "décrit l’organisation actuelle du dépistage néonatal de la drépanocytose en France et ses résultats, et présente les éléments du débat entre dépistage généralisé et dépistage cible".

Le résumé de l'article :
"La drépanocytose, encore mal connue des praticiens, est aujourd’hui la première maladie génétique en France. Un dépistage puis un diagnostic effectués dès la naissance, en ciblant les populations à risque, permettent d’identifier les diverses formes génétiques de syndromes drépanocytaires majeurs et d’instaurer une prise en charge précoce réduisant l’incidence des complications graves de la petite enfance. Le dépistage néonatal de la drépanocytose devrait devenir universel par étapes".

Extraits :
(En France où le dépistage de la drépanocytose est effectué depuis 1995) "(...) La modalité ciblée de dépistage fait actuellement débat chez les professionnels impliqués (...) En premier lieu, l’identification des "catégories ethniques" par l’observation, ou sur la foi des déclarations des intéressés, est corrélée avec le risque génétique mais ne peut pas être considérée comme suffisamment fiable. D’autre part, le ciblage fondé sur l’origine ethnique pose des problèmes de logistique et d’équité, pour un programme de santé publique et pour les services de maternité, pour lesquels poser la question de l’origine des parents est souvent difficile (...) Les décideurs politiques aux États-Unis et au Royaume-Uni ont, par conséquent, privilégié la mise en place d’un dépistage systématique (...)".

http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=8316 http://opac.invs.sante.fr/doc_num.php?explnum_id=8316




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.