Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Lundi 23 Janvier 2017 - 00:17


        

Donald Trump et Barack Obama, points communs et différences sur la prestation de serment

Points communs et différences sur la prestation de serment lors de leurs investitures respectives


Investiture et Bible lors des cérémonies.




Bible utilisée par Abraham Lincoln pour son investiture en 1861 © Domaine public - Michaela McNichol, Library of Congress.
Bible utilisée par Abraham Lincoln pour son investiture en 1861 © Domaine public - Michaela McNichol, Library of Congress.
Donald Trump en 2017 et Barack Obama en 2009 ainsi qu’en 2013 ont chacun retenu la bible d’Abraham Lincoln pour la cérémonie.

Elle n’avait jamais été utilisée depuis le Président Lincoln jusqu’au Président Obama.

Donald Trump en 2017 et Barrack Obama en 2013 ont chacun décidé d’utiliser deux bibles. C’est ce dernier qui a initié cette pratique d’usage de deux bibles reprise aujourd’hui par Donald Trump. La seconde bible choisie par Barack Obama en 2013 est celle du Pasteur Martin Luther King, défenseur des droits civiques, mort assassiné le 4 avril 1968 à Memphis.

Barack Obama prête serment à deux reprises en 2009, le 20 janvier lors de la cérémonie officielle puis, le lendemain 21 janvier 2009, à la Maison Blanche, sans bible et en petit comité. C’est la seule fois dans l’histoire du pays. La cause, une erreur commise la veille dans le prononcé de la phrase constitutionnelle.

La phrase prononcée lors de la prestation de serment du président Obama le 20 janvier 2009 avait été « Je jure solennellement de remplir les fonctions de président des Etats-Unis fidèlement » au lieu de :
 
« Je jure (ou je déclare) solennellement que je remplirai fidèlement les fonctions de président des États-Unis et, que dans toute la mesure de mes moyens, je sauvegarderai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis. » 
Article 2 section 1 - 8 de la Constitution américaine du 17 septembre 1787 entrée en vigueur le 4 mars 1789.

 








Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.