Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



16/05/2017 - 15:10
        

Emmanuel Macron en lien avec Edouard Philippe vérifient la situation des nominés au Gouvernement

DIRECT : La composition du gouvernement connue le 17 mai 2017 à 15 h.



Dans un communiqué, la présidence de la République informe d'un report de 24 heures pour l'annonce de la composition du gouvernement d'Edouard Philippe, le premier ministre nommé par Emmanuel Macron.



Le président Emmanuel Macron sous l'Arc de Triomphe le 14 mai 2017 © DR.
Le président Emmanuel Macron sous l'Arc de Triomphe le 14 mai 2017 © DR.

Le nouveau président Emmanuel Macron veille a tous les détails : son quinquennat ne débutera pas par des « affaires » concernant les ministres du gouvernement d'Edouard Philippe qu'il vient de nommer il y a 24 heures. La liste établie par ce dernier est en cours de vérifications auprès notamment de la direction générale des Finances publiques et de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.

La campagne électorale a officialisé le « permis de publier » des informations qui jusque-là étaient difficilement publiables par la presse française du fait de nombreux tabous *.

On ne sait pas encore si les mains courantes, les plaintes, les procès-verbaux d'audition, les amendes, les délits et les crimes feront aussi partie des investigations.

* Tabou : mot d'origine tahitienne  « tapu » (la lettre B n'existant pas dans l'alphabet tahitien, le son Be est proche du son Pe), adjectif signifiant « sacré » au sens de « restriction », « interdit ». Aujourd'hui passé dans la langue française, le mot tabou est utilisé à propos du fait de se voiler la face et de refuser de parler de certaines choses par une absence de critique et de mise en cause.

La composition du Gouvernement sera annoncée mercredi 17 mai, à 15h

Conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le Président de la République, en lien avec le Premier ministre, a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique puissent réaliser les diligences nécessaires afin de s’assurer que les personnalités qui sont pressenties au gouvernement :
 
  • Font l’objet d’une première vérification de leur situation fiscale, alors que la loi prévoit que cette vérification ne s’opère qu’après leur nomination ;
 
  • Ne se trouvent pas dans des situations de conflit d’intérêt au regard des informations dont dispose la HATVP.
Ces diligences s’effectuent dans le respect de la loi, en particulier au regard du secret fiscal. Une procédure approfondie sera menée sur la situation fiscale et les déclarations d’intérêt des membres du gouvernement dès leur nomination.

Les ministres devront signer un engagement sur l’honneur d’intégrité et de moralité selon lequel ils ne sont pas engagés dans des activités contraires à la loi ou à la probité. Ils déclareront au Premier ministre l’ensemble des intérêts qu’ils ont eu à connaître, au-delà de la période de cinq ans prévue par la loi, afin de prévenir tous les risques de conflits d’intérêts dans l’exercice de leur mission gouvernementale. Ils s’engageront à exercer leur fonction gouvernementale de manière irréprochable.

Source : Elysée.

Lire aussi




Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.