Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



21/10/2010 - 16:03
        

François Lebel :"Ne jouons pas aux apprentis sorciers"

Le conseiller de Paris maire du 8e arrondissement et les salles de shoot.



Le maire du 8e arrondissement de Paris et vice-président du CNI se prononce sur l'ouverture d'une salle expérimentale de consommation de drogue à Paris.



Seul le maire du 8e arrondissement et conseiller de Paris de l'opposition municipale a publié un communiqué suite à la décision adoptée le 19 octobre 2010 par le conseil de Paris visant l'ouverture d'une salle expérimentale de consommation de drogues à Paris.
François Lebel :"Ne jouons pas aux apprentis sorciers"

François Lebel, maire du 8e arrondissement et vice-président du CNI (Centre National des Indépendants et paysans) exige dans un communiqué écrit à l'issue du conseil de Paris "qu'un contrôle de légalité soit exercé par le Préfet de Paris" car "la liberté d’administration ce n’est ni le chaos ni le désordre".

Le conseiller de Paris depuis 1983, membre du groupe politique de la majorité présidentielle UMPPA (Union pour une Majorité de Progrès à Paris et Apparentés) au conseil de Paris, fait remarquer que "la consommation de drogue est interdite par la loi" et que "le Maire de Paris n’a pas le pouvoir de défaire la loi".

Pour le président de la fédération CNI de Paris et secrétaire général du CNI Bruno North, "les vertus médicales de ces centres, qui ne sont nullement démontrées, ne sont qu'une brèche ouverte par la gauche pour faciliter la banalisation de la consommation de produits stupéfiants". La consommation de ces produits ne saurait donc être cautionnée par les pouvoirs publics, en dépit des avis favorables de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot et de maires (d'arrondissement, ...) de droite, un temps ouverts à l'expérimentation.

Au gouvernement de se prononcer sur le respect de la loi par les collectivités territoriales, et interdire ou non l'ouverture de ce qui a été surnommé, un peu rapidement sans doute, "salle de shoot".


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.