Connectez-vous S'inscrire
 
Menu
paristribune.info paristribune.fr
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Actualités Ile-de-France
Mercredi 1 Février 2017 - 20:15


        

Frédérique Dumas quitte le groupe UDI et la majorité au conseil régional pour Emmanuel Macron

Des élus UDI de plus en plus séduits par Emmanuel Macron.


Dans un communiqué, l'élue régionale de Paris explique les raisons pour lesquelles elle rejoint En Marche.




Frédérique Dumas, conseillère régional d'Ile-de-France © iledefrance.fr
Frédérique Dumas, conseillère régional d'Ile-de-France © iledefrance.fr
Frédérique Dumas est élue conseillère régionale d'Ile-de-France sur la liste d'union LR - centristes (UDI et Modem) à Paris menée par Pierre-Yves Bournazel (LR). Elle figure en 10e position. Elle vient d'officialiser il y a 24 heures sa démission du groupe UDI au conseil régional. 
 
"Le Centre est devenu, au fil du temps, principalement une addition de compromis poursuivant des intérêts individuels, qui donnent aujourd’hui aux Centristes l’image de partenaires peu fiables et peu lisibles (...) A l’issue des Primaires de la Droite (...) les cadres de l’UDI ont décidé unilatéralement de soutenir le candidat LR victorieux de la Primaire de Droite, François Fillon (...) L’objectif principal étant de négocier un accord électoral d’appareil sur les investitures aux législatives".
Frédérique Dumas, communiqué du 31 janvier 2017.

Sur son compte Twitter, elle indique le titre de son communiqué : "Fidélité n’est pas servilité : je quitte le Groupe UDI à la Région et sa majorité “menée” par Valérie Pécresseavec une question lancinante :
 
"Faut-il être fidèle à la règle des appareils politiques, « je m’engage à soutenir le vainqueur de la primaire quel qu’il soit » ou à sa propre règle intérieure « je m’engage à respecter mes convictions » ?"

Après avoir négocié une place éligible sur une liste d'union LR et Centriste pour être élue au conseil régional Ile-de-France, Frédérique Dumas, qui ne se reconnaît plus dans le programme politique de François Fillon, est maintenant membre du comité politique En Marche, commission Culture, d'Emmanuel Macron. Son champion et ses équipes ont opté pour le site américain "Je vote Macron" pour publier son communiqué. A qui le tour ?







Commentaires

1.Posté par Romain Péchayre le 03/02/2017 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour. Je vote Macron n'est pas du tout un site américain. C'est un espace ouvert sur médium par moi même qui sui épaulé par des français. Medium n'est que la plateforme.

Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.

Actus Ile-de-France | Infos Ile-de-France | Infos Petite couronne | Infos Grande couronne | Autres actus Ile-de-France | Autres infos Ile-de-France


Publicités


Paris Tribune : Des commentaires suite à la pré-annonce de l'indépendance de la Polynésie française. https://t.co/hcnGrbT99C
Paris Tribune : Quatre étapes d'une prise de conscience politique. https://t.co/QAvzYFtYbd
Paris Tribune : Tahiti - France : itinéraire personnel d'Oscar Temaru, candidat à l'élection... https://t.co/Z3XpFEhy76 https://t.co/42arg88J35
Paris Tribune : Prévoirez-vous une double nationalité, Voulez-vous être un Danton Tahitien, Comment comptez-vous boucler le budget ? https://t.co/hcnGrbT99C


Voeu de l'exécutif sur le statut de Paris avec Paris Tribune sur Vimeo.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout avec Paris Tribune sur Vimeo.

Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.