Connectez-vous S'inscrire
 
Menu
paristribune.info paristribune.fr
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     


Actualités 75001 Paris
Mardi 27 Juillet 2010 - 12:03


        

Halles : L'association Accomplir interpelle le préfet d'Ile-de-France

Première Tribune


Dans un communiqué du 26 juillet, l'association Accomplir, un collectif regroupant les habitants du 1er arrondissement, dénonce des "petits arrangements" entre l'UMP et le PS à Paris qui ne font pas pression sur le préfet d'Ile-de-France pour faire appliquer le code des marchés européens.




Les travaux dans le jardin de Halles viennent de commencer sur fond de bataille juridique entre la Mairie de Paris, les élus de Paris, les associations de riverains....et la Préfecture de Paris ? En cause : le marché attribué pa la ville de Paris au cabinet de l'architecte David Mangin.

L'association Accomplir demande au préfet d'Ile-de-France Daniel Canepa de "ne pas laisser le Maire de Paris se mettre au-dessus des lois" : le marché devrait être mis en concurrence selon les règles du code des marchés européens. Elle est rejoint sur ce point par la droite parisienne.

Si la préfecture décide de déférer au tribunal administratif de Paris l'avenant destiné à permettre à l’architecte David Mangin de reprendre les plans du Jardin des Halles, deux possibilités existent : le tribunal ne suspend l'avenant, ou bien il le suspend et l'annule. Les études entreprises par David Mangin pour résoudre les problèmes techniques et de sécurité que pose son projet devraient alors être arrêtées et l’aménagement du jardin ne pourrait être réalisé en l'état. La ville serait dans l’obligation de lancer une nouvelle consultation pour établir un nouveau projet de démolition et de réaménagement du jardin.

La préfecture n'a pas encore terminé le contrôle de la légalité de l'avenant.
Vue sur le Forum des Halles
Vue sur le Forum des Halles

Rappel des faits

- 12 avril, la ville de Paris autorise un avenant de 255 000 euros destiné à permettre à l’architecte David Mangin de reprendre les plans de son jardin des Halles. La Ville s’est rendu compte que l’aplanissement général prévu par l’architecte soulevait de graves problèmes, en raison de la présence, dans les sous-sol du jardin, de nombreux équipements techniques et de sécurité qui ne pouvaient être ni démolis, ni déplacés.

- 27 avril 2010 : La commission d'appel d'offres de la Ville de Paris rend un avis favorable pour ce second avenant.

- 12 mai, le permis de démolir le jardin est annulé par le tribunal administratif suite à un référé de l'association Accomplir.

- 29 mai, une opération éclair de l'association Accomplir rend au public des zones du Jardin des Halles non touchées par les travaux de démolition frappés d'illégalité le 12 mai.

- 31 mai, dans un nouveau recours de l'association Accomplir en annulation du second avenant, au motif qu'il "bouleverse l'économie du marché", l’avocat de l’association, Maître Cyril Laroche, saisit le Préfet d’Ile-de-France, Daniel Canepa, pour qu’il demande au tribunal administratif de Paris d’annuler et de suspendre l’avenant destiné à permettre à l’architecte David Mangin de reprendre les plans de son jardin.

- 31 mai : l'association Accomplir saisit du dossier Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat aux affaires européennes et candidat aux législatives dans la 1ère circonscription de Paris.

- 30 juin : dans Le Parisien, le préfet d'Ile-de-France exprime le fait que le marché "aurait dû être mis en concurrence en raison de son montant et des nouvelles règles européennes".

- 26 juillet : il resterait 48 heures au Préfet d'Ile-de-France, selon l'association Accomplir, pour qu'il défère l'avenant au tribunal administratif de Paris "à la fois parce qu’il contrevient aux règles européennes relatives à la passation des marchés publics et parce que, du fait de son montant trop élevé par rapport au marché initial, il méconnaît également le Code des marchés publics".

- 27 juillet : la préfetcture n'a pas encore terminé le contrôle sur la légalité de l'avenant.




Nouveau commentaire :
La loi interdisant certains types de commentaires, un contrôle est effectué avant publication. Avant d'écrire et poster les mots "arnaque, corruption, imposture, malversation, raciste, homophobe" etc..., veuillez auparavant nous transmettre vos preuves pour vérification. Merci de votre compréhension, la rédaction.

Actu Paris 1e | Infos Paris 1e | Autres actus Paris 1e | Autres infos Paris 1e


Publicités


Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Les confessions d'Oscar Temaru, candidat à la campagne de l'élection présiden… https://t.co/1bsknZvUT2
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Oscar Temaru : Parcours et formations - Partie 3 » sur #Vimeo : https://t.co/uz74EBawoK
Paris Tribune : "Un Tahitien à l'élection présidentielle 2017 ? Partie 1" : https://t.co/rAwd6bC9S4 via @YouTube
Paris Tribune : Je viens de mettre en ligne « Questions à Oscar Temaru si Tahiti s'auto-proclame indépendante en 2017 - Parti… https://t.co/FtJpe0scMk

Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout avec Paris Tribune sur Vimeo.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.