Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



09/03/2011 - 09:01
        

Jean-Christophe Rufin, candidat à la direction de l'AEF

Qui deviendra le futur directeur général à de l'Audiovisuel Extérieur de la France (AEF) ?



La crise à l'AEF précipite la nomination d'un nouveau directeur de l'Audiovisuel Extérieur de la France, en remplacement de Christine Ockrent.



Immortel du 6e arrondissement, Jean-Christophe Rufin a posé sa candidature au poste de directeur de la holding de l'Audiovisuel Extérieur de la France (AEF), créé en 2007 et dépendant du Ministère des affaires étrangères. Il s'agit, pour le futur numéro 2 d'Alain de Pouzilhac , PDG de l'AEF et ex-patron d'Havas, de gérer et superviser à deux les chaînes de télévision et les radio françaises émettant à l'étranger, avec un budget de 5,7 millions € et 12 salariés (chiffres 2009).

L'augmentation du budget de France 24 et de ses effectifs met le feu aux poudres en juillet 2010. Christine Ockrent, DG de l'AEF, est aux commandes de France 24 depuis 2009 tandis qu'Alain de Pouzilhac, son PDG, peaufine la fusion de la radio internationale RFI et la chaîne d'informations internationales France 24. S'ensuit une crise de gouvernance et financière opposant le duo. Le 8 mars 2011, le Premier Ministre demande à l'Inspection générale des finances de procéder à la vérification des comptes de l'AEF.
L'Audiovisuel Extérieur de la France se compose de 3 filiales et d'un partenaire (chiffres au 31/12/2008) :
- France 24 (budget de 91,7 millions € et 330 salariés), diffusée en 3 langues, vues par 19 millions de téléspectateurs chaque semaine.
- RFI, radio d'informations internationales en plusieurs langues, écoutées par 30 millions d'auditeurs chaque semaine ;
- MCD : Monte Carlo Doualiya, filiale arabophone de RFI (écoutée par 5,6 millions d'auditeurs chaque semaine).
Le budget total RFI et MCD atteint 132 millions € pour un effectif de 1146 personnes.
- et son partenaire francophone TV5 MONDE (budget de 70,6 millions € pour 328 salariés), vues par 55 millions de téléspectateurs par semaine.
Face à Jean-Christophe Rufin, 3 autres candidats. Qui l'emportera ?
Le diplomate français, conseiller au secrétariat d'Etat aux Droits de l'Homme en 1993, Prix Goncourt en 2001 pour "Rouge Brésil" (700.000 exemplaires traduit en 19 langues), membre du conseil de surveillance du groupe Express-Expansion et membre des conseils d'administration de l'Institut Pasteur et de France Télévisions depuis 2005, Académicien depuis 2008 ?
Jean-Christophe Rufin en septembre 2010 dans le 6e arrondissement de Paris.
Jean-Christophe Rufin en septembre 2010 dans le 6e arrondissement de Paris.

Marc Tessier, patron de Vidéo Futur, ancien patron de France Télévisions ?
Jean-Noël Tronc, ancien directeur de Canal + Overseas, la branche internationale de Canal + bien implantée en Afrique ?
Ou bien Jean-Pierre Cottet, démissionnaire du groupe Lagardère, ancien directeur de l'antenne et des programmes de France 3, ancien directeur général en charge de l'antenne de France 2, ancien directeur général de la Cinquième, ancien directeur de France 5, un temps pressenti pour remplacer Patrick de Carolis à la tête de France Télévisions en août 2010 ?
A priori, un futur boulot de nettoyeur pour Jean-Christophe Rufin ou l'un de ses 3 challengers.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.