Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



10/09/2013 - 17:30
        

Jean Moulin et Paris, ville compagnon de la Libération

19443 2013 : 70 ans du Conseil national de la Résistance (CNR).



Evocation historique par la Mairie des 70 ans du Conseil national de la Résistance et de son programme à l'occasion du 69e anniversaire de la Libération de Paris.



Paris est la 3e des 5 villes, après Nantes et Grenoble, à avoir reçu la Croix de la Libération, avec une citation : "Capitale fidèle à elle-même et à la France" *. Avec le village de Vassieux-en-Vercors qui a vu 72 de ses habitants massacrés et l'Ile de Sein où en juin 1940, la quasi-totalité des hommes en âge de combattre choisissent de rejoindre les Forces Françaises Libres en Grande-Bretagne, les 5 communes ont pour mission d'assurer la pérennité de l'Ordre de la Libération.

25 août 2013 : éloges du programme de la Résistance et de la Libération de Paris

Réunies autour du Conseil national des communes "Compagnon de la Libération", établissement public administratif placé sous la tutelle du Garde des sceaux Ministre de la Justice, les 5 communes ont pour objet de perpétuer la mémoire de la Libération et notamment d'organiser les cérémonies commémoratives de l'appel du 18 juin et de la mort du Général de Gaulle le 9 novembre, aider moralement et matériellement les Compagnons de la Libération, les médaillés de la Résistance et leurs familles, et d'assurer le service de la médaille de la Résistance française.

C'est dans ce cadre que l'Hôtel de Ville de Paris a organisé dans le IVe arrondissement "l'évocation historique" des "70 ans du Conseil national de la Résistance et de son programme" à l'occasion du 69e anniversaire de la Libération de Paris le 25 août 2013.

Le thème est propice.

Le 27 mai 1943, rue du Four dans le VIe arrondissement de Paris, le Conseil National de la Résistance (CNR) se réunit pour la première fois sous la présidence de Jean Moulin. L'événement est commémoré par le le maire du VIe arrondissement (UMP), son adjoint à la culture Olivier Passelecq Passelecq (ex PRad) et Geneviève Bertrand (UDI), "sans avoir convié les élus d'opposition" rappelle lors du dernier conseil d'arrondissement avant l'été le conseiller de Paris Romain Levy (PS) adjoint au Maire de Paris chargé de la protection de l'enfance. "Je n'étais pas invité" relativise le premier adjoint au maire Jean-Charles Bossard. Bossard "Aucun élu n'a été invité" renchérit Danièle Toché (UMP) qui explique l'avoir appris "2 heures avant", sans vouloir mettre en cause le maire du VIe mais "probablement le secrétariat". "Une erreur matérielle regrettable" conclut Jean-Charles Bossard (UMP).

Puis le 8 juillet 2013 dans le XIVe arrondissement, le Maire de Paris Bertrand Delanoë et des conseillers de Paris venus dans un car spécialement affrété pour l'occasion par l'Hôtel de Ville après que la séance du conseil de Paris eut été suspendue, se recueillent quelques instants au 12 rue Cassini où une plaque est apposée.
C'est là qu'a vécu d'avril à juin 1943, Jean Moulin, personnalité la plus connue en France lorsque l'on parle de l'Occupation tant il incarne "La Résistance", avant d'être arrêté par la Gestapo lyonnaise le 21 juin 1943 en se rendant à une réunion à Caluire à côté de Lyon. Il est torturé par Klaus Barbie : il ne parle pas et ne divulgue aucun secret. Il décède probablement en gare de Metz le 8 juillet 1943.

Le 25 août 2013, le 69e anniversaire de la Libération de Paris, le 70e anniversaire du Conseil National de la Résistance et de la disparition de Jean Moulin se sont clôturés par l'inauguration de la nouvelle plaque Place de l'Hôtel de Ville Esplanade de la Libération votée au conseil de Paris le 22 avril 2013.
A cette occasion, le président du groupe UMPPA Jean-François Legaret, qui ne manque jamais un 25 août, se félicite d' "une heureuse initiative" du Maire de Paris, annoncée à l'occasion des Voeux 2013 aux élus du conseil de Paris, aux fonctionnaires du Secrétariat général de la ville (SGVP) et aux collaborateurs du cabinet du Maire, le jeudi 10 janvier 2013 dans la salle des fêtes de l'Hôtel de Ville. "La libération de Paris est une des plus belles pages de l'histoire de Paris" conclut l'ancien candidat à la primaire ouverte de l' UMP pour la Mairie de Paris.

Anne Hidalgo, Première adjointe et candidate socialiste à la Mairie de Paris, est de cet avis. Elle se "réjouit du consensus" au sujet de la Place de l'Hôtel de Ville Esplanade de la Libération et rappelle qu'il s'agit d' "une proposition qui émane des compagnons de la Libération qui tient à coeur aussi des villes compagnons de la Libération". "Une lourde responsabilité (...) que nous allons assumer notamment dans la relation avec les écoles et les petits parisiens".

En ce dimanche pluvieux de vacances d'été, il n'y avait aucun petit parisien... Il faudra probablement attendre 2014 pour les 70 ans de la Libération de Paris. Le changement de rythme scolaire à la rentrée 2013-2014 n'a pas encore permis de dire si cet anniversaire passionnera les personnes chargées d'animer ces nouveaux rythmes.
S'agissant de la commémoration de la mort du Général de Gaulle le 9 novembre, l'un des mandats du Conseil national des communes "Compagnon de la Libération", la cérémonie 2013 à Paris ne semble pas encore programmée. Pour le moment, la date coïncide avec la fin d'une exposition à l'Hôtel de Ville "Absolument excentrique" **.


Vidéo

Les combats pour la Libération de Paris filmés par une équipe de cinéastes de la Résistance, sont les premières images de la France libre, diffusées par France Libre Actualités et le Comité de Libération du Cinéma Français (CLCF), que voient les Français de métropole dès les premiers jours de septembre.


* Citation complète de la Ville de Paris, compagnon de la Libération : "Capitale fidèle à elle-même et à la France, a manifesté, sous l'occupation et l'oppression ennemies, et en dépit des voix d'abandon et de trahison, sa résolution inébranlable de combattre et de vaincre. Par son courage en présence de l'envahisseur et par l'énergie indomptable avec laquelle elle supporta les plus cruelles épreuves, a mérité de rester l'exemple pour la Nation tout entière. Le 19 août, conjuguant ses efforts avec ceux des armées alliées et françaises, s'est dressée pour chasser l'ennemi par une série de glorieux combats commencés au cour de la Cité et rapidement étendus en tous les points de la ville. Malgré de lourdes pertes subies par les Forces Françaises de l'Intérieur levées dans son sein, s'est libérée par son propre effort puis, unie à l'avant-garde de l'Armée française venue à son secours, a, le 25 août, réduit l'Allemand dans ses derniers retranchements et l'a fait capituler". Paris, Compagnon de la Libération par décret du 24 mars 1945.

** Absolument excentrique : exposition sur l'art brut et singulier à l'Hôtel de Ville du 1er octobre au 9 novembre 2013 à l'initiative du Collectif événementiel Art et Handicap mettant en avant 160 artistes signalés par des structures sociales et médicosociales et des associations parisiennes.




Les faits à Paris | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.