Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



20/02/2012 - 07:39
        

Jean-Pierre Lecoq prié de se désister au profit de Marie-Claire Carrère-Gée

Les législatives 2012 dans la 11e circonscription, à 15% dans le 6e arrondissement de Paris.



Le maire du 6e arrondissement appelé à retirer sa candidature au profit du chef de file UMP dans le 14e arrondissement : Marie-Claire Carrère-Gée.



Opposés au parachutage. Dans un communiqué, "les élus d'opposition du 14e arrondissement, les cadres et militants du 14e appellent au retrait de la candidature de Monsieur JP Lecoq" maire du 6e arrondissement.

Contre l'avis de la Fédération parisienne de l'UMP soutenant l'investiture de Marie-Claire Carrère-Gée chef de file UMP dans le 14e arrondissement, le président de la commission nationale d'investiture de l'UMP et président du groupe UMP au Sénat dans le 6e arrondissement, lui préfère le maire du 6e arrondissement.

Oubliant ses débuts en politique en 1965 quand il est élu pour la 1ère fois grâce à la liste socialo-centriste 'Defferre-Rastoin', Jean-Claude Gaudin, tranche vers 23 heures le 11 janvier 2012 : Marie-Claire Carrère-Gée, qui se prépare aux législatives depuis 2007, est écartée de l'investiture UMP au motif que son mari "a été membre du cabinet de Gaston Defferre, ministre de l’Intérieur, au début des années 80".

Parmi les cadres et militants UMP dans le 14e arrondissement, les conseillers du 14e arrondissement Danièle Girard et Patrick Viry qualifient ce choix de "lourde erreur".

La raison : "la reconquête de Paris et du cœur des parisiens, dans la 11e circonscription, part nécessairement du 14e arrondissement, dont les habitants forment près de 85% de l’électorat".

"Depuis 2007, après que l’UMP a fait l’expérience désastreuse de deux parachutages dans le 14e pour les deux dernières élections législatives, nous, les élus, les cadres et militants de l’UMP du 14e arrondissement et de la 11e circonscription, avons repris espoir" expliquent-ils.

Marie-Claire Carrère-Gée est, selon eux, la seule candidate "légitime, incontestable et incontestée (...) capable de mobiliser notre électorat et de l’élargir, grâce à son équation personnelle, afin de battre le maire PS du 14e, Pascal Cherki, dans cette circonscription difficile mais gagnable pour la droite".

Face au "chef de file de l’opposition municipale dans le 14ème, réélue déléguée de la 11ème circonscription par les militants des 14ème et 6ème arrondissements", poursuivent-ils, "l'élu du 6ème arrondissement (...) n’a malheureusement aucune chance de faire gagner nos couleurs".

Pour "reconquérir Paris et le coeur des Parisiens", et parce que le maire du 6e arrondissement n'aurait "aucune chance d’y parvenir", les élus et militants UMP du 14e arrondissement "demandent solennellement à M. Jean-Pierre Lecoq de faire, en responsabilité, la seule chose qui s’impose pour donner à l’UMP une chance de battre le Maire PS du 14e, à savoir retirer sa candidature".

Le maire du 6e arrondissement pourrait ne compter, pour se faire élire à l'Assemblée nationale, que sur les électeurs UMP de la 11e circonscription située dans le 6e arrondissement. Soit 15% des électeurs.
© caironbohemio - Fotolia.com
© caironbohemio - Fotolia.com



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.