Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Mercredi 30 Juin 2010 - 11:59
Marguerite de la Meslière


        

La légende de Canopée

Première Tribune


Le 24 juin, au premier étage du restaurant « Chez Clovis » : lors d’une conférence de presse organisée par l’association « Accomplir », Elisabeth Bourguinat, l’architecte Georges Penchréac’h et le maire du 1er arrondissement se sont exprimés sur la rénovation des Halles.




Il était là. Georges Penchréac’h, l'un des 3 architectes ayant participé aux travaux des Halles en 1972. Les deux autres architectes, M. Vasconi décédé il y a 6 mois et Paul Chemetov étant malade, Georges Penchréa'ch est le seul expert présent capable de s'exprimer sur l'architecture.

Soutenu par Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement, et Elisabeth Bourguinat, il livre son « point de vue sur le bien fondé des choix qui ont été faits pour la Canopée en termes d’urbanisme, d’architecture, de faisabilité, de fonctionnalité, de programme, de sécurité. »

La canopée, qu’est-ce ? Un toit de verre qui recouvrira les futures Halles. Le projet présenté par l’architecte sélectionné par la Mairie de Paris, David Mangin, montre une canopée « éco ». Ecologique et économique, la canopée est équipée de panneaux photovoltaïques.

Un premier bon point pour celle, qui habillée de verre, s’adapte à l’environnement. Permettant de capter l’énergie solaire, les dépenses budgeter seront à reconsidérer en terme de consommation d’énergie pour l’ensemble des Halles.

Un deuxième bon point « éco » : le toit de verre permet de récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage des jardins. Ce projet à un aspect très vert ! Entre le respect de l’environnement, et les économies envisagées grâce à ce toit révolutionnaire sorti tout droit de la nature, le projet est idyllique... ou utopique, c'est selon. Récupérer l’eau, pourquoi pas ? Mais ce qui est négligé c’est le coût que va engendrer le rapatriement de l’eau ! Il faut « la stocker, la pomper et la laver » ! Surtout, « où la stocker ? »
Au centre Georges Pencréac'h
Au centre Georges Pencréac'h

Lorsque les plans ont été soumis à Paul Chemetov, rappelle le maire, celui-ci disait déjà que pour que la Canopée tienne, il faudrait renforcer les piliers du Forum des Halles. Il y a 84 mètres de portée entre chaque colonne et « seule une poutre de 3 mètres de longueur » pourrait soutenir l'ensemble du toit.

Des propos également partagés par Elisabeth Bourguinat de l'association « Accomplir ».C'est là où ce projet perd tout son sens, selon les participants, puisque comme le souligne Georges Pencréac'h et Jean-François Legaret, si cette poutre qui est nécessaire est installée, elle empêcherait le passage de la lumière par la Canopée. Otant à cette dernière un de ces aspects pratiques, à savoir éclairer le plus possible d’une lumière naturelle le Forum des Halles.

D’autres contraintes s’ajoutent aux précédentes. Le projet est complexe, comme tout projet, mais surtout très coûteux : le chiffre de 970 millions d'euros pour la totalité du projet, dont la Canopée, a été évoqué.


Lire la brève du 2 juillet Forum des Halles : Georges Pencreac'h écrit à Bertand Delanoë.
et les article du 2 juillet Gare des Halles : Accord sur toute la ligne
et du 1er juillet : Les arbres maudits du Jardin des Halles.

halles___pencreac_h___17_07_07_.pdf HALLES_-_PENCREAC'H_-_17_07_07_.pdf  (79.96 Ko)
georges_pencreac_h_lettre_au_maire_de_paris.doc Georges Pencreac'h_Lettre au Maire de Paris.doc  (72.5 Ko)

Crédit photographique : © Perspective : Studiosezz.com / Photographie : Philippe Guignard (Air Images). Perspective aérienne sur le projet de rénovation des Halles à Paris. Canopée : Patrick Berger et Jacques Anziutti architectes.
Crédit photographique : © Perspective : Studiosezz.com / Photographie : Philippe Guignard (Air Images). Perspective aérienne sur le projet de rénovation des Halles à Paris. Canopée : Patrick Berger et Jacques Anziutti architectes.







Publicités



Paris Tribune : Thierry Solère choisit la questure à la présidence du groupe Les Constructifs dont il annonce la création le 21 juin https://t.co/XQot1Wtvl5
Paris Tribune : Un bus rouge de touristes accidenté à proximité de la célébration des Jeux Olympiques à Paris : 4 blessés. https://t.co/PDSBmZXtnb
Paris Tribune : Les déviations à l'origine de l'accident d'un bus touristique à #Paris ? #tourisme #sport #paris2024 @JO2024_fr #bus https://t.co/zoj3YFE9Ps

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.