Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



10/05/2012 - 18:00
        

La maison des associations « coûte cher » au 8e arrondissement

Le conseil d'arrondissement le 2 mai 2012.



Située à deux pas de la place de l’Etoile, la maison des associations du 8e arrondissement soulève l’indignation d'Arnaud Maggiar, conseiller d'arrondissement aux anciens combattants.



Un bilan équilibré pour la mairie

La séance du conseil d’arrondissement dans le 8e le mercredi 2 mai 2012 a principalement porté sur le vote du compte administratif pour l’année 2011 ainsi que sur des subventions accordées aux associations.

Didier Decelle (UMP), premier adjoint au maire chargé de la vie locale et des associations, est nommé président de séance pour le vote du compte administratif. Soit l'arrêté des comptes de dépenses 2011 avec ce que l'arrondissement a dépensé et ce qu'il ne reportera sur les dépenses 2012.

« C’est le mieux placé ! » lance Pierre Lellouche (UMP), conseiller de Paris et Secrétaire d'Etat chargé du commerce extérieur (ndlr : la démission du gouvernement est intervenue le 10 mai 2012 suite à la victoire de François Hollande le 6 mai 2012).

En présence du maire François Lebel (UMP CNI), Didier Decelle décrit l’évolution des dépenses de la mairie pour l’année 2011. Alors que les dépenses sociales et celles de la mairie sont en légère augmentation, le poste « Bains-Douches » est quant à lui en baisse.

Le maire précise : « la mairie a été obligée de fermer le lieu car la propriété a transférée à une personne privée ».

Après l’énumération des comptes, le président de séance attend les questions et remarques.
Une seule remarque est alors émise par Arnaud Maggiar (Non-inscrit), conseiller associé aux anciens combattants et correspondant défense.

Les élus réunis dans la salle du conseil de la mairie du 8e arrondissement.
Les élus réunis dans la salle du conseil de la mairie du 8e arrondissement.

Une maison des associations hébergée dans un lieu «dispendieux»

« Le coût pour l’arrondissement et pour Paris de la maison des associations du 8e a bondi ! » s’exclame l’élu qui souhaite qu’une autre solution soit trouvée.
La maison des associations est effectivement située au 23, rue Vernet, à deux pas de la place de l’Etoile, et ce, depuis plusieurs années.

Didier Decelle répond aux interrogations du conseiller : « un vœu doit être émis pour que la maison des associations soit hébergée dans un endroit moins dispendieux. Cela dit les associations sont heureuses dans ce lieu de prestige ! » Arnaud Maggiar réitère son point de vue sur une maison des associations jugée trop onéreuse.

François Lebel charge le conseiller de rédiger un vœu qui sera soumis au vote en fin de séance. Le compte administratif est ensuite adopté à l’unanimité par les élus du 8e arrondissement, à l’exception du maire, qui ne peut pas prendre part au vote.

La maison des associations du 8e arrondissement près de la place de l'Etoile - Photo : VD.
La maison des associations du 8e arrondissement près de la place de l'Etoile - Photo : VD.

Adoption d’un vœu présenté au prochain conseil de Paris

En ce soir de débat entre les deux candidats à l'élection présidentielle, le conseil dure un peu moins d’une heure.

Après avoir levé une première fois la séance à 19h20, François Lebel l’ouvre de nouveau pour entendre le vœu rédigé par Arnaud Maggiar. Les élus sont déjà tous debout.

Le conseiller aux anciens combattants explique «  : «  Le conseil du 8e arrondissement attire l’attention de Paris sur le coût de la maison des associations pour laquelle une solution doit être rapidement trouvée ».

Exceptée l’abstention de l’élue de l’opposition Heidi Rançon-Clavenel, les élus votent favorablement en faveur du vœu. Le maire lève ensuite la séance pour de bon.


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.