Connectez-vous S'inscrire
Menu
        

Le Parti Radical présente Philippe Péjo dans la 11e circonscription de Paris

La 11e circonscription de Paris regroupe 85% du 14e arrondissement et 15% du 6e arrondissement.


Le Parti Radical a investi le 18 avril 2012 son candidat : Philippe Péjo, président du comité Radical du 14e arrondissement.



Investi par le Bureau national du Parti Radical présidé par Jean-Louis Borloo, Philippe Péjo s'est décidé à se porter candidat pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2012 dans la 11e circonscription de Paris, à cheval sur le 6e et le 14e arrondissement.

Impliqué au Parti Radical dont il est actuellement le président du comité Radical du 14e arrondissement, Philippe Péjo porte le projet républicain pour les législatives dans la 11e circonscription de Paris.

Sur le terrain du logement, de la cohésion sociale, de l’emploi, de l’environnement et de la francophonie, qu'il connaît bien, mais pas seulement, le candidat du Parti Radical prône "une nouvelle force parlementaire" pour incarner "le pôle humaniste, écologiste et social dont la France aura besoin (...) pour les 5 prochaines années afin de sortir d’une crise économique sans précédent."

"Ni de droite, ni de gauche", le candidat qui succède à Olivier de Chazeaux qui s'était déclaré candidat en février 2012 sur la liste ARES (ndlr : liste établie suite à un premier accord entre le Nouveau Centre et le Parti Radical), avant de changer de circonscription, déclare :

"Sans attendre les résultats de l’élection présidentielle, je souhaite porter une candidature d’union, exempte de querelles partisanes, pour l’intérêt de toutes les parisiennes et de tous les parisiens.

Je veux œuvrer pour donner à notre circonscription un nouveau souffle en défendant à l’Assemblée Nationale les véritables préoccupations des Parisiens dont le logement et la qualité de vie se situent au premier plan, afin d’allier l’humain à l’urbain. Député, je défendrai avec ténacité mes convictions et surtout j’assumerai pleinement mes responsabilités."

Philippe Péjo apporte avec lui 110 propositions adoptées lors du 112e congrès du Parti Radical dans le cadre des élections législatives. L’objectif : "armer la France face aux défis du XXIe siècle avec pour priorités, la formation et la qualification professionnelles, le logement, l’éducation, le financement des PME, la maîtrise des comptes publics, l’instauration d’une nouvelle gouvernance ou encore l’affirmation de la laïcité et des fondamentaux républicains".

Quatre adversaires politiques ont déjà pris position : Pascal Cherki (PS), le maire du 14e arrondissement, Jean-Pierre Lecoq (UMP), le maire du 6e arrondissement, Marie-Claire Carrère-Gée (UMP), la chef de file de l'opposition dans le 14e arrondissement et Célia Blauel (Europe Ecologie Les verts) conseillère d'arrondissement.

Philippe Péjo attend le 2e tour des présidentielles et les négociations avec l'UMP et le Nouveau Centre parisien pour choisir sa suppléante.


24 Avril 2012





Publicités


Bons de réduction

Agenda & Petites annonces

Video Art & Finance