Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



01/07/2010 - 14:23
Marguerite de la Meslière
        

Les arbres maudits du Jardin des Halles

Première Tribune



Le sort des arbres est également discuté lors de la conférence de presse organisée le 24 juin par l’association « Accomplir », avec la participation de l’architecte des Halles en 1972, Georges Penchréac’h, et du maire du 1er, Jean-François Legaret.



343 arbres à abattre ! Là, le projet est plus noir. « L’émotion est compréhensible. Le problème de ces arbres, c’est qu’ils sont plantés sur une dalle, pas en pleine terre.

La faible profondeur du sol les empêche de bien grandir. Ils ne sont pas en bonne santé. On n’abat pas des arbres par plaisir. Actuellement, le jardin des Halles compte 459 arbres ; 116 seront conservés, 343 abattus ; et on en plantera 375 »
explique Anne Hidalgo, 1ère adjointe au Maire en charge de l’urbanisme, dans une interview publié dans le JDD du 11 juin 2010.

Il s’agit donc de détruire, dans sa quasi-totalité le jardin actuel.
© Perspective : Studiosezz.com / Photographie : Philippe Guignard (Air Images). Perspective aérienne sur le projet de rénovation des Halles à Paris. Jardin : Seura et Philippe Raguin. Imaginal Ingénierie, AEP architectes paysagistes
© Perspective : Studiosezz.com / Photographie : Philippe Guignard (Air Images). Perspective aérienne sur le projet de rénovation des Halles à Paris. Jardin : Seura et Philippe Raguin. Imaginal Ingénierie, AEP architectes paysagistes

La population qui aime son quartier refuse, d’après Jean-François Legaret, ce « vandalisme ». Or lors de la conférence de presse, les partisans contre le projet sont très clairs : un état phytopathologique (étude des maladies des plantes, ndlr) fait sur chaque arbre révèle que 242 sont en parfait état, en pleine croissance. Ils ne souffrent donc pas d’être plantés sur des dalles, contrairement aux propos d'Anne Hidalgo.

L’incompréhension reste entière car il s’agit d’abattre des arbres en mauvaise santé due au fait qu’ils sont plantés sur des dalles. Or on les abat pour en replanter … sur des dalles !

Il a fallu plus de 30 ans pour que ces arbres arrivent à maturité, et il faudrait les déraciner. Quel est le véritable sens de tout ça ? Dans 30 ans arracherons-nous les arbres plantés dans les prochaines années pour les même raisons ? Il s’agit d’un cercle vicieux dans lequel l’association « Accomplir » ne souhaite pas rentrer.


Lire la brève du 2 juillet Forum des Halles : Georges Pencreac'h écrit à Bertand Delanoë.
et les articles du 2 juillet Gare des Halles : Accord sur toute la ligne
et du 30 juin : La légende de Canopée.
(c) A. Brunetti (18/05/2010) : Les arbres du jardin des Halles
(c) A. Brunetti (18/05/2010) : Les arbres du jardin des Halles



Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.