Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



30/08/2010 - 07:01
Garance Hacker
        

Martin Scorsese tourne "L'invention de Hugo Cabret" à Paris

Martin Scorsese adapte en 3D le livre de Brian Selznick "L'invention de Hugo Cabret".



Martin Scorsese et ses équipes tournaient du 16 au 25 août à Paris "L'Invention de Hugo Cabret".



Martin Scorsese, réalisateur de "Taxi Driver" (Palme d'or au Festival de Cannes en 1976) et d'"Aviator" (2004), a choisi la Sorbonne et la Bibliothèque Sainte-Geneviève dans le 5ème arrondissement, le Square de l'Opéra-Louis Jouvet et la Place Edouard VII dans le 9ème arrondissement comme lieux de tournage pour son prochain film "L'invention de Hugo Cabret". Adapté du livre du même nom de l'auteur et illustrateur Brian Selznick, publié chez Bayard Jeunesse en 2008, le film de Martin Scorsese, tourné en 3D, est destiné avant tout aux enfants.
Ayant reçu la Médaille Caldecott ("Caldecott Medal"), une récompense décernée à l'illustrateur du meilleur livre pour enfant aux Etats-Unis, l'ouvrage de Brian Selznick "L'invention de Hugo Cabret" ne pouvait pas laisser indifférent Martin Scorsese. Le génie du cinéaste est très attendu pour porter à l'écran un texte sobre et animé par de nombreux dessins : trois cents illustrations disséminées en double-page projetant le lecteur au cinéma du temps de Méliès ; dans un roman unique où les images prennent le relais des mots grâce à une construction quasi-cinématographique, allant du plan d’ensemble au gros plan et du gros plan au plan d'ensemble et donnant envie de redécouvrir George Méliès et les débuts du 7ème art.
L'histoire, tendre et triste, parle du désir de vivre. Elle raconte la rencontre d’un jeune orphelin et d’un vieil homme, George Méliès en personne, dans une intrigue fictive sur fond de suite de la crise de 1929.
Paris en 1931. Le jeune Hugo, dont le père horloger vient de mourir, remonte les horloges de la gare, un travail normalement dévolu à l’oncle qui le recueille. Il essaye surtout de faire fonctionner un automate cassé, son seul héritage, grâce aux explications que son père avaient écrit dans un petit carnet que lui prend le marchand de jouets à qui Hugo vole des mécanismes pour effectuer ses réparations. Il fait la rencontre d'Isabelle, petite fille passionnée de cinéma élevée par le marchand de jouets, et de Georges Méliès, un vieil homme habitué des automates n'ayant plus le désir de vivre.
Georges Méliès est interprété par Ben Kingsley ("Shutter Island"), accompagné par d'autres acteurs célèbres comme Jude Law ("Sherlock Holmes"), Christopher Lee ("Star Wars" II et III) et Sacha Baron Cohen ("Sweeney Todd"). Quelques rumeurs avancent que Johnny Depp ("Alice aux pays des merveilles") ferait partie de ce casting d'exception.
"L'invention de Hugo Cabret" marque deux grandes nouveautés pour Martin Scorsese : c'est son premier film pour enfants et le premier en 3D.
(c) L'édition américaine de L'invention de Hugo Cabret, de Brian Selznick
(c) L'édition américaine de L'invention de Hugo Cabret, de Brian Selznick

Pendant la semaine du 16 au 23 août, Martin Scorsese et son équipe occupent l'intérieur de la Sorbonne et de la Bibliothèque Sainte-Geneviève. L'accès au lieux est surveillé par un vigile. Personne, hormis les membres de l'équipe, ne peut rentrer, pas même les étudiants. Vers midi à l'entrée de la Sorbonne côté rue des Ecoles, les techniciens commencent à enlever du matériel, puis sortent les figurants en tenue d'époque. Les femmes doivent protéger leur coiffure en mettant un voile sur la tête.
Martin Scorsese se fait discret pendant toute la journée. Ce n'est que vers 18h qu'il apparaît, attendu par les journalistes et des fans. Manquant de tomber en sortant de la bibliothèque, il fait comme si de rien n'était et adresse un signe à la foule avant de disparaître dans sa voiture.
(c) GH - Martin Scorsese sortant de la Bibliothèque Sainte-Geneviève
(c) GH - Martin Scorsese sortant de la Bibliothèque Sainte-Geneviève

Après avoir tourné dans le Quartier latin, Martin Scorsese occupe les 24 et 25 août le Square de l'Opéra-Louis Jouvet et la Place Edouard VII. Pendant les deux jours de tournage, les lieux sont complètement métamorphosés. Le Spa s'est transformé en un salon de beauté rétro, le restaurant en boutique d'apothicaire, une agence de voyages devient un marchand de piano et de vieilles voitures complètent le décor : Paris redevient comme il devait l'être dans les années 30. L'action se passant en hiver, de la fausse neige fait partie de la mise en scène. Il est plus facile d'apercevoir Martin Scorsese, mais difficile de l'approcher. Le 25 août marque la fin du tournage à Paris. La suite a lieu à Londres pour des tournages en studio. La sortie dans les salles de "L"invention de Hugo Cabret" est prévue en 2011. Une belle occasion de découvrir le Paris des années 30.
(c) GH - Martin Scorcese en tournage Place Edouard VII
(c) GH - Martin Scorcese en tournage Place Edouard VII





Et aussi
< >

Mercredi 11 Octobre 2017 - 00:08 Smart Electric Base Paris

Mardi 10 Octobre 2017 - 14:08 Exposition La Nature Abstraite de la Réalité

Les faits | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.