Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



02/05/2011 - 17:31
        

Paris : vers une communauté d'arrondissements ?





Les maires d'arrondissements de Paris, ville-capitale à la fois commune et département, sont-ils à plaindre ? Les maires d'arrondissement de la majorité municipale (les socialistes, les communistes et les apparentés), s'ils reconnaissent volontiers leur rôle purement consultatif, ne partagent pas le même sentiment que leurs collègues de l'opposition (la droite présidentielle, les centristes et parfois les écologistes), plutôt pessimistes. Seul le Maire de Paris jouit de la personnalité juridique, faisant de lui, aux yeux de la loi, un homme responsable et pouvant rendre des comptes devant la justice.

Pour pallier ce que d'aucuns appellent un défaut, une idée. Elle n'est pas neuve et a le mérite d'avoir fait l'objet d'une publication dans le journal Le Progrès le 18 avril 2011. Adaptée à Paris, elle donnerait l'énoncé suivant : "et si Paris se dotait d'une communauté d'arrondissements ?" , tirés des propos librement adaptés d'Yves Nicolin, député UMP de la 5e circonscription de la Loire, membre de la commission des lois à l'Assemblée nationale.

Et si les parlementaires décidaient de créer une communauté d'arrondissements à Paris ? A l'image de la communauté de communes, la communauté d'arrondissements aurait pour objet d'associer les 20 arrondissements de Paris "au sein d'un espace de solidarité, en vue de l'élaboration d'un projet commun de développement et d'aménagement de l'espace".

S'agirait-il d'augmenter le nombre des élus à Paris ? Oui et non. Un conseil de communauté d'arrondissement serait envisagé, composé de conseillers de Paris et des conseillers d'arrondissement. Une coutume politique dans un pays où l'on aime augmenter le nombre des élus pensant encore qu'il faut avoir un mandat au niveau local pour pouvoir prétendre à des responsabilités au niveau régional et national, à l'Assemblée nationale, au Sénat ou au gouvernement. Qu'importe que le XXIème siècle réclame une meilleure utilisation des fonds publics : nombre d'élus-stars ayant l'habitude de recevoir un traitement de faveur n'imaginent pas avoir un jour à limiter le nombre de mandats locaux pourvoyeurs d'emplois ; au contraire.

Au final, une idée qui aurait de quoi ravir les maires d'arrondissement autour d'une nouvelle conception du pouvoir local. Une parmi d'autres. Qui propose mieux ?


Les faits à Paris | Les opinions | Flash


Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.