Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



20/08/2009 - 08:07
        

Pour ou contre la fermeture du Pont des Arts le soir

Sixième Tribune



L'arrêté anti-alcool entre 16h et 7h n'étant pas respecté par les pique-niqueurs, les maires du VI et du Ier arrondissement envisagent de demander la fermeture du pont le soir.



Nul besoin de héler le client. Dès que le bruit caractéristique du charriot de supermarché se fait entendre sur le pont de bois, les cannettes de bière proposées à la vente par A. s'arrachent comme des petits pains. A 2.50 € pièce, E. et C. préfèrent l'acheter sur place :
- "C'est pas cher et plus convivial".
Depuis le 1er mai pourtant, pour limiter l'insécurité, la préfecture de police de Paris interdit la consommation d'alcool sur le Pont des Arts. Mais pas sa vente. Sur le pont, une centaine de groupes de jeunes gens pique-niquent et festoyent : chips, saucisson, ou salades faites maison, il y en a pour tous les goûts. Très peu d'amoureux, c'est trop bruyant et la pénombre est souvent chassée par les feux puissants des bateaux-mouches. Ce must de Paris by night se fréquente entre parisiens et amis touristes. Personne ne dort sous les ponts : ce soir, c'est champagne. F. repart aux Etats-Unis après un mois passé à parfaire son français dans une école privée du 6e. Un peu plus loin, P. arrose les touristes passant sous le pont en bateau. Des "ah !" et des "oh !" fusent, suivis de grands éclats de rire. C'est cela Paris, un zeste de folie au milieu d'une nuit d'été.
Pour éviter que quelqu'un ne passe par-dessus bord, les maires du 6e et du 1er arrondissement, postés chacun à une extrémité du pont, souhaitent sa fermeture pure et simple à partir d'une certaine heure. Les pique-niques bon enfant risquent donc d'être sacrifiés sur l'autel de la sécurité.
Vendeurs d'alcool sur le Pont des Arts
Vendeurs d'alcool sur le Pont des Arts

Si peu d' habitués du Pont des Arts connaissent l'arrêté ("Il n'est affiché nul part"), ils sont nombreux à contester la disparition programmée de ce lieu de rencontres et d'échanges.
L. demande plus de confiance de la part des autorités :
- "Nous sommes capables de nous tenir !"
J. relativise :
- "De l'eau coulera sous le pont ... avant que les ponts ne soient coupés".
A défaut de fermeture, le Pont des Arts ne pourrait-il pas devenir un haut lieu de joutes littéraires encadrées par le Louvre et l'Académie française ?

Lire l'article du 8 avril 2010 Le cas du Pont des Arts.
Un rendez-vous prisé des jeunes parisiens et des touristes
Un rendez-vous prisé des jeunes parisiens et des touristes


Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.