Connectez-vous S'inscrire
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
     



© Paris Tribune, « observateur des débats publics à Paris »



28/05/2015 - 23:00
        

Roland Garros : Eric Azière propose un break

Le président du groupe UDI-Modem au conseil de Paris



Intervention d'Eric Azière dans le débat organisé souhaité par la commission d'organisation du conseil de Paris concernant l'étude complémentaire demandée par les élus parisiens relative à une étude sur un projet alternatif qui avait déjà fait l'objet d'une étude.



Joueur © karaboux - Fotolia.com
Joueur © karaboux - Fotolia.com
Eric Azière, actuel président du groupe UDI-Modem au conseil de Paris et élu conseiller de Paris dans le 14e arrondissement en mars 2014, connaît bien le 16e arrondissement où il a été élu de 2001 à 2008. Il propose aux promoteurs du projet porté par la Fédération Française de Tennis pour l'extension de Roland Garros sur les Serres d'Auteuil de se détendre un peu. Il explique pourquoi.

Intervention d'Eric Azière

"Je voudrais moi aussi m'étonner un peu sur la tonalité que prend ce débat et qui me paraît un peu révélatrice d'une certaine fébrilité voire d'une certaine panique.
Alors que le rapport effectué par la société EGIS qui n'a d' ailleurs pas trouvé ni mon numéro de téléphone, ni mon mail, ni celui du secrétariat du groupe UDI modem, confirme la faisabilité du projet alternatif et notamment la couverture partielle de l'A 13, moi je suis étonné de voir que sur un sujet aussi important que l'harmonisation à trouver entre un projet d'extension d'un site sportif et la défense et la préservation des équilibres écologiques d'un espace voué à la nature, les méthodes, les moyens, les arguments, les mots se dressent en vis-à-vis comme de véritables barricades de mai.
Et à qui la faute ?
Des promoteurs du projet porté par la FFT devraient peut être marquer un temps d' arrêt, un break et se détendre un peu.
Je lis que les associations porteuses de ce projet qui se battent avec la combativité des désespérés sont dans l'abus de droit, ainsi que ceux qui les soutiennent. Nous sommes oui ou non dans un état de droit et est-ce abuser que d'en user ?
Je lis que l'opposition au conseil de Paris est manipulée par ces mêmes pseudo associations. Rassurez-moi, l'opposition au conseil de Paris est bien légitime, elle peut se déterminer sur ce dossier avec tout le discernement dont elle est capable.
Je lis que les soutiens apportés par les pseudo écologistes, comme Nicolas Hulot par exemple, ou les pseudo écrivains comme Erik Orsenna, ou les pseudo chanteurs ou chanteuses comme Françoise Hardy, sont des réactions d'écolos du dimanche, des Bourges des beaux quartiers.
Je ne sais pas qui est dans l'abus mais je dis à tous ceux qui, à force d'inonder le Tout Paris d'une propagande sur papier glacé, aussi manipulatrice que mensongère et dépensière, qu'ils confondent le fonctionnement de la démocratie, l'esprit du débat et l'esprit de l'intérêt général avec l'arrogance du fric et la prétention du pouvoir.
Il ne s'agit pas de remettre en cause la volonté de conserver Roland Garros à Paris mais au contraire de trouver le meilleur projet possible.
Que ce soit les conclusions incontournables de ce rapport, malgré tout son côté tendancieux, les réserves de la commission des sites et ce que nous considérons comme étant une plus-value indéniable que représenterait la réparation urbanistique et écologique qu'elle propose par la couverture de l'A13 et qui va au delà de la simple extension de Roland-Garros, ces enjeux sont trop importants pour être balayés par les élites qui nous gouvernent d'un simple revers de la main.
J'ai envie de dire pour conclure à tous ceux qui ne pensent pas comme eux qu'il n' y a pas qu'un seul projet, celui des dirigeants.
Et dans un mélange de provocation et pour ramener un sourire sur ce débat, je dirais que, après la terre battue, les serres piétinées, où s'arrêtera le massacre ?" 

intervention_d__eric_aziere_lors_du_debat_organise_sur_l__extension_de_roland_garros.mp3 Intervention d'Eric Azière lors du débat organisé sur l'extension de Roland Garros.mp3  (3.18 Mo)






Les faits | Les opinions | Flash



Publicités





Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Explorez l'actualité locale dans les arrondissements de Paris

Le meilleur et le pire des interventions publiques sont sur Paris Tribune.