Connectez-vous S'inscrire
   
Menu
Paris Tribune Paris Tribune
Paris Tribune
Mobile
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Vimeo
Newsletter
     
Infos
Vendredi 20 Mai 2016 - 12:42


        

Salah Abdeslam conteste la mise sous vidéo surveillance de sa cellule

Salah Abdeslam au Palais de justice de Paris


Le prévenu entendu pour la première fois par les juges d'instruction à Paris.




Salah Abdeslam © Police nationale
Salah Abdeslam © Police nationale
Un hélicoptère a survolé Paris au petit matin : dans une voiture banalisée, Salah Abdeslam est arrivé au Palais de justice de Paris peu après 7h le vendredi 20 mai 2016.

Maître Franck Berton, conseil de Salah Abdeslam, a indiqué à l'AFP que son client,  "n'a pas souhaité s'exprimer" à l'issue de l' audition et "qu'il le ferait plus tard"

Dominique Verdeilhan, chroniqueur judiciaire sur France 2, précise sur Twitter
"L'audition d'Abdeslam finie. Il ne peut pas s'exprimer protestant contre vidéo surveillance de sa cellule".

"Selon le parquet Abdeslam n'a pas justifié devant les juges son refus de s'exprimer".
@verdeilhan sur Twitter le 20 mai 2016 à 11h16 et 11h40.


Salah Abdeslam, inculpé en Belgique pour "assassinats terroristes et participation aux activités d’un groupe terroriste", a été extradé en France suite à un mandat d'arrêt européen émis par Paris. 

Il a été mis en examen le 27 avril 2016 à Paris pour "assassinat à caractère terroriste détention et usage d'armes et d'explosifs, et séquestration pour les faits commis dans la salle de spectacle du Bataclan"

Réputé dangereux et placé dans un quartier d'isolement de la prison de Fleury-Mérogis dans l'Essonne (91), le seul survivant du commando terroriste du 13 novembre 2015 à Paris est "pris en charge par une équipe de surveillance dédiée, composée de surveillants aguerris", avait annoncé le garde des Sceaux ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas.






Et aussi
< >

Jeudi 15 Juin 2017 - 23:12 La lapidation de train

Mercredi 14 Juin 2017 - 15:10 Coups de couteau à la station Ranelagh à Paris




Publicités



Paris Tribune : Je viens de suivre Clelia Ninoc sur #Vimeo : https://t.co/REWxiIPv6v
Paris Tribune : La page Facebook de Laetitia Avia particulièrement commentée suite à son histoire de 12 euros. #Paris #ValdeMarne https://t.co/X3PKBiKEZ3
Paris Tribune : La député versus le chauffeur @LaetitiaAvia @RichardFerrand @TaxiActu @FOTaxis @hypeTaxi @ObsTaxiVTC @UberFR #Paris https://t.co/IwRLaCGceg

Supers élus de Paris.


Forum des Halles et Canopée : les maires de Paris assument tout.



Paris Tribune, observateur des débats publics à Paris

Paris Tribune sélectionne les petits et grands moments des débats publics à Paris

Le meilleur des interventions publiques sont sur Paris Tribune.

Paris Tribune est un journal d’actualités locales, à l'écoute notamment des séances du conseil de Paris et des séances des conseils d'arrondissement. De A comme Amendement à V comme Vœu en passant par C comme Communication et D comme Délibération, la rédaction s’intéresse aux débats publics à l’Hôtel de Ville de Paris et dans ses 20 cantons et 20 arrondissements municipaux : dix arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du Parti Socialiste (3e, 4e, 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 18e, 19e et 20e arrondissement), un arrondissement avec un maire membre du parti Europe Ecologie Les Verts (2e arrondissement), et 9 arrondissements avec un maire d'arrondissement membre du parti Les Républicains (1er, 5e, 6e, 7e, 8e, 9e, 15e, 16e et 17e arrondissement). Paris Tribune propose une information vérifiée avec articles et brèves, photos, vidéos, et documents audio et PDF à télécharger en tant que membre abonné ou inscrit. Les abonnés peuvent déposer en ligne des textes et photos pour une publication dans les rubriques Infos et Autres infos et dans le dossier correspondant ainsi que dans l'agenda et les petites annoncesChaque lecteur trouve à coup sûr dans Paris Tribune une information de qualité, en réponse à ses besoins en information sur les votes à la mairie de Parisdans les arrondissements de Paris, à la métropole du Grand Paris, et au conseil régional d'Ile-de-France.